Nette baisse à la Bourse de Tokyo au plus bas depuis 27 mois

 |   |  227  mots
La Bourse de Tokyo a fini en nette baisse vendredi, de 1,93%, au plus bas depuis novembre 2005. Les investisseurs craignent à nouveau des mauvaises nouvelles en provenance des banques américaines, Merill Lynch en tête, et l'atonie de la consommation au Japon.

La Bourse de Tokyo a fini de nouveau en nette baisse vendredi, de 1,93%. L'indice Nikkei a terminé en repli de 277,32 points à 14.110,79, son plus bas niveau depuis novembre 2005, tandis que l'indice élargi Topix a perdu 1,7% (23,78 points) à 1.377,58.

Les investisseurs craignent à nouveau des mauvaises nouvelles notamment en provenance des banques américaines sur d'éventuelles pertes liées à des investissements sur le marché du crédit immobilier. Selon le New York Times, Merrill Lynch pourrait annoncer finalement des pertes de 15 milliards de dollars liées à des investissements sur le marché du crédit immobilier. Si ce chiffre était confirmé, cela représenterait le double de ce que la banque américaine avait prévu et plus que les 12 milliards jusqu'à présent envisagés par les analystes.

Et le quotidien d'ajouter que Merrill Lynch serait obligée de lever à nouveau des fonds auprès d'investisseurs à concurrence de 4 milliards de dollars. La presse américaine évoque un fonds d'Etat du Moyen-Orient. Fin novembre, Merrill Lynch avait déjà du faire appel à des fonds étrangers en cédant l'équivalent de 10 à 12% de son capital au fonds de l'Etat singapourien Temasek, pour 5 milliards de dollars.

Par ailleurs, les résultats financiers de groupes de distribution publiés jeudi après la clôture ont montré aux investisseurs que la consommation des ménages japonais, un des leviers économiques du pays, restait étriquée.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :