Chiffre d'affaires 2007 en hausse de 5,7% pour M6

Le groupe de télévision a enregistré l'année dernière un chiffre d'affaires de 1,356 milliard d'euros. La publicité de la chaîne M6 a crû de 4% sur un an.

2 mn

Le groupe de télévision M6 a annoncé ce mercredi soir avoir réalisé en 2007 un chiffre d'affaires de 1,356 milliard d'euros, en progression de 5,7% par rapport aux 1,283 milliard de l'année précédente.

Sur ce total, la publicité engrangée par M6 s'est élevée à 675,9 millions d'euros, en hausse de 4% par rapport aux 649,7 millions d'un an plus tôt.

Sur le seul quatrième trimestre, le chiffre d'affaires a progressé de 3,5% à 373,2 millions d'euros. La publicité de M6 a représenté 188,9 millions, en hausse de 4,9%.

Ces chiffres sont légèrement inférieurs aux attentes du consensus Reuters Estimates qui prévoyait en moyenne un chiffre d'affaires de 1,371 milliard d'euros en 2007.

Dans son communiqué, le groupe précise que ses recettes publicitaires consolidées pour l'ensemble du groupe (chaîne M6, chaînes numériques, presse et Internet) ont progressé de 6,9% en 2007.

Selon le groupe, la part de marché publicitaire brute de sa chaîne M6 s'est élevée en 2007 à 34,1%, en hausse d'un point par rapport à 2006. En 2007, les recettes publicitaires pour l'ensemble du groupe (la chaîne M6, les chaînes thématiques, les titres de presse et Internet) ont augmenté de 6,9%. Les revenus des activités non publicitaires ont progressé, eux, de 4,2%.

Performance la plus spectaculaire: les recettes publicitaires des chaînes thématiques W9, Paris Première, Teva t autres, qui ont grimpé de 51,1%.

"Dans un contexte marqué par la montée en puissance de la TNT (télévision numérique terrestre) et par l'élargissement de l'offre télévisuelle, la famille de chaînes du groupe M6 a renforcé sa présence sur le marché", affirme le groupe.

Le groupe de télévision publiera ses résultats annuels le 3 mars. Dans l'immédiat, il ne fournit pas de prévisions pour l'exercice. M6 précise malgré tout que son niveau de trésorerie à la fin 2007 devrait être "significativement inférieur" à celui de fin 2006, du fait d'investissements de 154,5 millions d'euros, de la distribution d'un dividende pour 125 millions et d'un programme de rachat d'actions à hauteur de 45 millions.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.