Un actionnaire privé monte à près de 12% dans TUI

Le milliardaire norvégien, John Fredriksen, détient désormais 11,75% du géant allemand du tourisme TUI. Il passe devant le magnat russe Alexeï Mordachov.

Le richissime armateur norvégien John Fredriksen devient le premier actionnaire dans le groupe de tourisme allemand TUI, numéro un en Europe. Avec une participation de près de 12%, le milliardaire, première fortune de Norvège, a repris ce jeudi l'avantage sur le magnat russe de l'acier, Alexeï Mordachov, proche de Vladimir Poutine, dont la part est de 10,03% du capital.

Les grandes manoeuvres entre actionnaires s'intensifient donc avant une assemblée générale très attendue du groupe le 7 mai. Michael Frenzel, patron du groupe, fragilisé par la débâcle boursière de l'entreprise, a été forcé d'accepter un démantèlement du groupe. TUI devrait donc se séparer de ses activités de transport maritime (Hapag-Lloyd), pour se concentrer sur le tourisme.

Les deux actionnaires, John Fredriksen et Alexeï Mordachov, vont s'affronter pour augmenter leur influence au sein du groupe et privilégier leurs intérêts. Le Russe voudrait pouvoir appliquer sa stratégie de développement dans le tourisme via des acquisitions. Le Norvégien a l'intention de demander deux sièges au conseil de surveillance de TUI où il n'est pas représenté, à la différence d'actionnaires de moindre envergure comme le groupe hôtelier espagnol Riu.

Selon le journal Die Welt, la prochaine attaque viendrait de l'armateur norvégien. Il compterait dénoncer un conflit d'intérêt du magnat russe entre sa participation au capital de TUI et les activités qu'il mène déjà dans ce secteur en Russie.

Le titre TUI a profité de toutes ces spéculations ce jeudi avec une hausse de 3,04% à 17,95 euros.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.