Le moral des ménages français au plus bas depuis vingt-et-un ans

L'indicateur résumé de l'opinion des ménages, calculé par l'Insee, recule d'un point à -37, au plus bas depuis que la statistique a commencé, en janvier 1987. Les Français sont inquiets pour l'évolution de leur niveau de vie.

Mauvaise nouvelle pour l'économie française. Le moral des ménages s'est encore dégradé en avril pour toucher un nouveau plus bas de ces vingt dernières années, selon l'enquête mensuelle de conjoncture auprès des ménages réalisée par l'Insee du 1er au 22 avril, et publiée ce mardi.

L'indicateur résumé de l'opinion des ménages en données corrigées des variations saisonnières (CVS) recule d'un point à -37, point bas sans précédent depuis que la série a commencé en janvier 1987. Les économistes avaient anticipé ce mauvais indicateur.

Les ménages se sont montrés plus pessimistes sur les perspectives d'évolution du niveau de vie en France alors que leur opinion sur son évolution passée s'est améliorée par rapport à l'enquête de mars. Le solde sur l'opportunité de faire des achats importants est resté stable.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.