Filiale de Volvo, Renault Defense convoite Nexter, l'ex Giat

 |   |  183  mots
Renault Truck Defense se dit prêt à en prendre le contrôle. Et envisage d'élargir ce pôle à un autre fabricant français de véhicules militaires, Panhard.

Va-t-on enfin voire un mouvement de consolidation dans le secteur de l'armement terrestre en proie à la morosité avec les réductions budgétaires et après avoir tenu son salon EuroSatory ?

En tout cas, Serge Perez, vice-président de Renault Trucks (filiale du groupe Volvo) en charge de la division défense, se dit ce lundi matin dans Les Echos "prêt" à prendre le contrôle du groupe public français d'armement terrestre Nexter, l'ex Giat Industries. Quitte à trouve des partenaires pour les autres activités de Nexter.

Nexter et Renault Truck Defense ne partiraient pas de rien. Les deux sociétés coopèrent déjà sur le véhicule blindé de combat d'infanterie (VBCI) et sur le Caesar, un véhicule doté d'un canon.

Spécialiste de la fabrication de petits véhicules blindés, ex filiale de PSA Peugeot Citroën vendu à des investisseurs, "Panhard aurait naturellement sa place" dans un tel ensemble poursuit le dirigeant de Renault Defense. "Au fur et à mesure qu'elles élargissent leurs gammes, les trois sociétés se marchent sur les pieds" estime Serge Perez.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :