EDF aurait trouvé un accord avec les actionnaires de British Energy hostiles au rachat

Le groupe public français d'électricité est parvenu à s'entendre avec deux actionnaires de son homologue britannique opposés au rachat, affirme ce mercredi l'agence financière Dow Jones.

EDF négocie toujours pour racheter son homologue britannique British Energy. Le groupe public français d'électricité serait parvenu à s'entendre avec deux actionnaires de sa cible opposés à ce rachat, affirme ce mercredi l'agence financière Dow Jones citant une source proche du dossier.

EDF aurait conclu un accord dans la nuit de mardi à mercredi avec deux fonds d'investissement, Invesco et M&G, qui s'étaient opposés début août au rachat de BE par le groupe français, estimant que le prix proposé était trop bas.

EDF avait offert 765 pence par action, payable entièrement en numéraire ou en partie sous forme de titres, pour un montant total de 15,5 milliards d'euros.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.