Kimberly-Clark : l'augmentation des matières premières pèse sur les comptes

Le producteur américain de mouchoirs en papier et d'essuie-tout a enregistré au premier trimestre un bénéfice net en légère baisse. Kimberly-Clark confirme néanmoins ses objectifs de résultats pour l'ensemble de l'exercice 2008.

Le producteur américain de mouchoirs en papier et d'essuie-tout Kimberly-Clark a enregistré au premier trimestre un bénéfice net en légère baisse, à 440,9 millions de dollars (- 2,5%) par rapport au premier trimestre 2007. Par action, le bénéfice s'affiche à 1,04 dollar, soit moins que les prévisions des analystes, qui tablaient sur 1,07 dollar.

Le PDG Thomas Falk, cité dans un communiqué, s'est dit "confiant" dans la réalisation des objectifs fixés par le groupe pour l'ensemble de l'exercice 2008. La société table sur un bénéfice par action, hors exceptionnels, compris entre 4,45 et 4,60 dollars.

Pour le deuxième trimestre, Kimberly-Clark prévoit un bénéfice par action compris entre 1,08 et 1,11 dollar, hors exceptionnels. Le léger repli du résultat trouve notamment sa source dans une augmentation plus rapide des coûts (+10,7%) que des revenus (+9,7%).

Et Thomas Falk d'évoquer des "pressions inflationnistes persistantes" au premier trimestre. Pressions qui selon lui devraient "continuer à pressurer nos marges, particulièrement à la lumière des récentes augmentations des coûts liés aux fibres et au pétrole".

La progression des ventes a été affectée par les performances du marché américain, notamment sur les activités regroupant les mouchoirs en papiers et le papier toilette, dont les ventes ont baissé de 3% en volume sur la période. Globalement, mouchoirs en papier et papier toilette ont enregistré un repli de 24,9% du bénéfice opérationnel, malgré une augmentation moyenne des prix de 3%. Il s'agit de la division la moins dynamique du groupe, avec la santé, qui a vu son bénéfice opérationnel chuter de 16,9%, du fait d'une concurrence accrue sur le matériel de chirurgie aux Etats-Unis et d'une baisse des ventes de masques filtrants qui avaient bénéficé en 2007 d'inquiétudes concernant la grippe aviaire.

A l'opposé, la division hygiène est le principal moteur de croissance de Kimberly-Clark, avec un chiffre d'affaires en hausse de 13,8% au total et de 26% dans les pays en développement et émergents. Au total, le chiffre d'affaires du groupe au premier trimestre est en hausse de 9,7% à 4,812 milliards de dollars.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.