Légère baisse à Wall Street

 |   |  1038  mots
Les marchés d'actions américains clôturent en baisse au terme d'une séance relativement hésitante et, ce, malgré la baisse de 50 points de base de ses taux directeurs de la part la Réserve Fédérale.

Les indices américains, clôturent finalement en baisse malgré la baisse des taux d'intérêts annoncée par la Fed. Du côté de l'actualité des entreprises, Yahoo chute de 10% après avoir publié ses résultats trimestriels et avoir dévoilé des prévisions inférieures aux attentes pour 2008. Dans le secteur pharmaceutique, Merck abandonne plus de 3% après s'être plié au même exercice. Du côté des valeurs financières, Lehman Brothers est en hausse après avoir annoncé une progression de 13% de son dividende. Toujours dans le secteur bancaire, la banque d'affaires Lazard s'adjuge plus de 3% après avoir publié des comptes trimestriels supérieurs aux attentes.

Sur le front de l'économie, le Département du Commerce a fait savoir que le produit intérieur brut a progressé de 0.6% en rythme annuel au cours du quatrième trimestre contre une hausse de 1.2% attendue par les économistes. Par ailleurs, l'ADP a indiqué que le secteur privé a créé 130 000 emplois au mois de janvier, nettement plus que les 40 000 créations attendues par le marché. Enfin, en début d'après-midi, la Réserve Fédérale a annoncé qu'elle baissait ses taux directeurs de 50 points de base à 3% pour le taux de ses fed funds et à 3.5% pour le taux discount. Dans le communiqué qui accompagne cette décision, la banque centrale précise que la croissance économique sur les derniers trimestres est modérée. En ce qui concerne les prix, la Fed souligne que l'inflation hors alimentation et énergie s'est légèrement améliorée mais que les risques demeurent.

Le Dow Jones clôture en baisse de 0.30% à 12 442.83 points. Le Nasdaq Composite recule de 0.38% à 2 349 points. L'indice élargi S&P 500, de son côté, cède 0.48% à 1 355.81 points.

Du côté des valeurs, on retiendra Yahoo, qui clôture sur un repli de 8.46% à 19.05 dollars. Le moteur de recherche a publié, hier soir après la clôture, ses résultats pour le quatrième trimestre. Les revenus hors coûts d'acquisition du trafic sont en hausse à 1.4 milliard de dollars contre 1.2 milliard de dollars l'année dernière à la même époque. Les bénéfices sont en baisse à 205.7 millions de dollars contre 268.7 millions de dollars un an plus tôt. Le résultat ramené à une action ressort à 15 cents contre 11 cents attendus en moyenne par les investisseurs. Le moteur de recherche indique qu'il anticipe, pour l'exercice 2008, des revenus hors coût d'acquisition du trafic de l'ordre de 5.35 à 5.95 milliards contre 5.90 milliards de dollars pressentis par le marché. Citigroup en profite pour abaisser sa recommandation sur le titre et passe d'" Achat " à " Conserver ".

Dans le secteur pharmaceutique, Merck cède 2.75% à 46.69 dollars. Le laboratoire, en raison des charges liées au règlement des poursuites judicaires pour son médicament Vioxx, a fait état, pour le quatrième trimestre, de 1.63 milliard de dollars de pertes contre 473.9 millions de dollars de profits reportés un an plus tôt. Hors éléments exceptionnels, le résultat par action ressort à 80 cents contre 74 cents attendus en moyenne par les analystes. Les revenus sur le trimestre écoulé sont en hausse de 3.3% à 6.24 milliards de dollars. Merck en profite pour confirmer ses objectifs pour l'exercice 2008, à savoir un résultat par action hors éléments non récurrents de l'ordre de 3.80 à 4 dollars.

Du côté des valeurs financières, Lehman Brothers est en hausse de 0.10% à 62.59 dollars. La banque d'affaires a fait savoir que son conseil d'administration a décidé d'augmenter de 13% son dividende annuel à 68 cents. Le conseil a également donné son autorisation pour un programme de rachat de titres pouvant aller jusqu'à 100 millions d'actions.

Dans le même secteur, Lazard a annoncé, pour le quatrième trimestre, une hausse de 26% de ses revenus à 617.6 millions de dollars. La banque d'affaires précise que ses profits ont progressé de 62% à 59.1 millions de dollars. Le bénéfice par action s'établit à 1.04 dollar contre 98 cents attendus en moyenne par les opérateurs. Le titre s'adjuge en clôture 6.03% à 37.81 dollars.

Dans le secteur agroalimentaire, Kraft Food est en repli de 2.45% à 29.45 dollars. Le groupe s'est également plié à l'exercice de la publication de résultats et a vu, au quatrième trimestre, ses profits reculer de 6.3% à 585 millions de dollars. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action ressort à 44 cents, en ligne avec les projections du marché. Le chiffre d'affaires sur le trimestre progresse, pour sa part, à 10.4 milliards de dollars contre 9.37 milliards de dollars l'année dernière à la même époque. Le groupe en profite pour indiquer qu'il anticipe, pour l'exercice 2008, un résultat par action hors éléments exceptionnels d'au moins 1.90 dollar.

Baker Hughes chute de 8.40% à 67.27 dollars. Le groupe parapétrolier a annoncé, pour le quatrième trimestre, une hausse de 23% de ses profits à 400.5 millions de dollars. Le résultat par action ressort à 1.26 dollar, soit 2 cents de moins que les projections des opérateurs. Les revenus sur la période sont en hausse de 12% à 2.74 milliards de dollars.

Sur le marché des changes, le dollar clôture la séance en repli après l'annonce par la Fed d'une baisse de 50 points de base de ses taux directeurs. La devise européenne s'inscrit en hausse et repasse au dessus de la barre des 1.48 à 1.4876 contre 1.4776 la veille. Même tendance pour la devise japonaise, qui clôture en progression, sous la barre des 107 yens pour un dollar, à 106.75 contre 107.13 mardi.

Sur les marchés obligataires, les taux d'intérêts se détendent sur la partie courte de la courbe. Le 2 ans finit la séance à 2.23% contre 2.29% la veille. Le 5 ans termine la séance à 2.91% contre 2.90% mardi. Le 10 ans, de son côté, se tend de 3 points de base à 3.71%.

Le pétrole clôture en hausse après la publication de statistiques. Le Département de l'Energie a annoncé une hausse de 3.6 millions de barils des réserves de pétrole brut contre un gain de 2.6 millions de barils pressenti par les opérateurs. Les stocks d'essence, de leur côté, sont en hausse de 3.6 millions de barils contre une hausse de 2.1 millions de barils attendue. Le cours du baril WTI sur le New York Mercantile Exchange sur l'échéance mars clôture en hausse, au dessus de la barre des 92 dollars le baril, à 92.34 dollars contre 91.64 dollars la veille.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :