Japon : moral des consommateurs en berne, prix de gros en hausse

 |   |  279  mots
L'indice de confiance des consommateurs nippons a encore perdu 0,5 point en janvier comparé à décembre, à 37,5 points, son plus bas niveau depuis mi-2003. De leur côté, les prix de gros sont en hausse annuelle de 3%, au plus haut depuis 1981.

Les consommateurs japonais n'ont pas le moral. L'indice de confiance qui le mesure a encore perdu 0,5 point en janvier comparé à décembre, à 37,5 points, son plus bas niveau depuis mi-2003, montrant une nouvelle dégradation de la perception du bien-être économique des foyers nippons, a indiqué ce mercredi le gouvernement. Il s'agit de la huitième baisse enregistrée sur les neuf derniers mois écoulés, après un recul de 3 points en novembre et de 1,8 point en décembre.

Un résultat inférieur à 50 indique que les ménages qui s'attendent à une dégradation sont plus nombreux que ceux qui prévoient une amélioration. En janvier, l'indice de perception du bien-être économique général s'est apprécié de 0,2 point à 35,1 points, mais celui de la croissance des revenus a baissé d'autant à 39,4 points. Celui des intentions d'achat de biens durables a cédé 0,3 point, à 36,7 points, et celui des conditions d'emploi a dévissé de 2 points à 38,6 points.

Par ailleurs, l'inflation des prix de gros a atteint son plus haut niveau depuis 27 ans en janvier, en raison de la hausse des cours de matières premières. Elle a augmenté de 0,2% sur un mois et de 3% sur un an. Il faut remonter à mars 1981 pour trouver une hausse supérieure en rythme annualisé (3,8%).

Les économistes estiment que ces chiffres se répercuteront sur les prix à la consommation et que l'inflation de base se retrouvera à 1% en rythme annuel au cours des prochains mois. Pour l'heure, les prix à la consommation hors éléments volatils sont en hausse de 0,8%, selon les derniers chiffres publiés au titre de décembre, en raison de la flambée des prix des matières premières.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :