Quasi stabilité à la Bourse de Tokyo

 |   |  211  mots
L'indice Nikkei de la Bourse de Tokyo a terminé la séance de mardi en très faible hausse de 0,04%, après un week-end prolongé.

Fermée lundi pour cause de jour férié, la Bourse de Tokyo a fini pratiquement inchangée mardi, l'avancée des technologiques compensant la baisse des financières dans un climat de nervosité lié à la crise du crédit.

L'indice Nikkei a gagné 0,04% ou 4,72 points à 13.021,96 points tandis que le Topix, plus large, reculait de 0,08% ou 1,04 point à 1.286,10 points. Les investisseurs sont toujours inquiets quant à l'évolution de l'économie mondiale. Les ministres des Finances et banquiers centraux des pays riches du G7 (Etats-Unis, Japon, Allemagne, Grande-Bretagne, France, Italie, Canada) ont affirmé samedi à l'issue d'une demi-journée de discussions qu'ils étaient prêts à "prendre les actions appropriées, individuellement ou collectivement, de façon à assurer la stabilité et la croissance de (leurs) économies" et celle des marchés financiers, mais ils n'ont pas annoncé de mesures concrètes.

Sur le front des valeurs, le fabricant de composants électroniques TDK s'est adjugé 5,55% à 7.230 yen et Yahoo Japan 2,04% à 47.750 yen après le rejet par Yahoo Inc de l'offre de Microsoft, qui pourrait conduire celui-ci à améliorer ses propositions.

A l'inverse, les assureurs ont été affectés par les difficultés comptables de l'américain AIG liées à la crise du crédit. Mitsui Sumitomo Insurance a reculé de 6,36% à 1.031 yen et Sompo Japan Insurance de 5,44% à 869 yen.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :