GDF Suez : la Bourse salue les résultats en forte progression pour le premier semestre

Le nouveau groupe a publié au titre des six premiers mois de l'année un bénéfice net en hausse de 14% à 3,4 milliards d'euros. Les performances opérationnelles affichent également des croissances à deux chiffres. Le titre a gagné 1,5% ce lundi.

Première publication de résultats pour le nouveau groupe GDF Suez issu de la récente fusion entre Gaz de France (GDF) et Suez. Il a annoncé ce lundi matin ses performances semestrielles, précisant qu'il s'agit de comptes pro forma non audités et que la comparaison avec les données de 2007 sont faites sur une base comparable (Retrouvez le communiqué de GDF Suez sur ce résultat financier en cliquant ci-contre à droite dans la rubrique : "pour aller plus loin").

Ainsi fait, le bénéfice net du groupe a progressé de 14% à 3,4 milliards d'euros. Dans son communiqué, GDF Suez précise que "ce résultat témoigne de la force et du potentiel de croissance des positions combinées du nouveau groupe". La Bourse s'en félicite: l'action a grimpé de 1,52% ce lundi à 40 euros.

Le résultat opérationnel courant et le résultat d'exploitation (Ebitda) ont chacun augmenté de 20%, respectivement à 5,5 milliards d'euros et 8,1 milliards. Pour sa part, le chiffre d'affaires a augmenté de 17% à 43,1 milliards d'euros.

Dans ces conditions, et compte tenu notamment de "perspectives de développement prometteuses et attractives pour l'ensemble de ses métiers", le groupe a confirmé ses objectifs de "croissance rentable à court et à moyen terme", en particulier une "croissance de l'Ebitda en 2008 supérieure à 10%" et un "Ebitda cible de 17 milliards d'euros à horizon 2010".

Il vise aussi un "programme de synergies opérationnelles de 1 milliard d'euros par an à horizon 2013" et la "mise en oeuvre d'un programme d"investissements industriels de 30 milliards d'euros sur la période 2008-2010".

GDF Suez annonce également le versement d'un dividende de 0,80 euro par action. Le groupe précise que la croissance du dividence par action sera de 10% à 15% par an en moyenne entre le dividence payé en 2007 et le dividence payé en 2010.

Le groupe indique également qu'il va procéder à un nouveau rachat d'action d'un milliard d'euros supplémentaire d'ici la fin de l'année.

Enfin, Gérard Mestrallet a affirmé que GDF Suez n'est "toujours pas acheteur de British Energy" et qu'"aucune discussion n'est en cours".

GDF estime le manque à manquer dû aux tarifs règlementés à 1,1 milliard d'euros depuis 2004

Le groupe gazier estime à plus de 1,1 milliard d'euros son manque à gagner dû aux tarifs réglementés, fixés par l'Etat, depuis 2004. Pour le premier semestre 2008, il s'élèverait à 179 millions d'euros malgré trois augmentations depuis le début de l'année: 4% en moyenne en janvier, 5,5% fin avril puis 5% mi-août. 2007 est la seule année depuis 2004 durant laquelle les tarifs réglementés n'ont pas représenté un manque à gagner pour GDF, avec un gain de 84 millions d'euros. Le groupe a par contre perdu environ 1,01 milliard d'euros entre novembre 2004 et 2006, en raison d'un gel de ces tarifs. Pour autant, Jean-François Cirelli, numéro deux de GDF Suez, a indiqué que son groupe n'avait pas exprimé à ce jour de "demande particulière" de hausse des tarifs régulés.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.