La crise profite à NYSE Euronext dont les volumes d'échanges progressent fortement en février

Le groupe boursier transatlantique NYSE Euronext a enregistré une "progression soutenue" des volumes de négociation en février, de 43% en Europe et 20% aux Etats-Unis.

1 mn

Le malheur des uns fait le bonheur des autres. Pour le groupe boursier Nyse Euronext en tout cas, la crise financière semble profitable. En Europe, les marchés au comptant du groupe ont vu leurs volumes d'échanges progresser de 43% sur un an, à 32,4 millions de transactions. On reste loin cependant du record de janvier de 41,5 millions de transactions en hausse de 80% par rapport à l'année dernière. Il faut dire que le premier mois de l'année a été marqué par de violentes turbulences boursières avec en particulier l'éclatement de "l'affaire Kerviel", le trader qui a fait perdre 4,9 milliards à la Société Générale.

Aux Etats-Unis, le volume des transactions aussi est en forte progression, quoique plus modérée qu'en Europe. Les marchés au comptant du groupe, NYSE et NYSE Arca, ont enregistré une hausse de 19,9% de leur activité par rapport à février 2007, avec 61,6 milliards de titres traités. La progression est forte aussi sur les marchés dérivés américains, où le NYSE Arca Options a traité en moyenne 1,6 million de contrats d'options sur actions par jour en février, soit une hausse de 42,1% sur un an. Et sur le Liffe, plateforme européenne de négociation de produits dérivés de NYSE Euronext, 92 millions de contrats à terme et d'options ont été échangés en février, en hausse de 37,3% par rapport à la même période de l'an dernier.

Reste à savoir si l'annonce de ces importants volumes d'échanges va satisfaire les investisseurs malgré la moindre performance par rapport au mois de janvier. Hier à New York, le titre perdait 1,88% et en fin de matinée ce mercredi à Paris il perdait 0,91%.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.