Rebond des immatriculations de voitures neuves en avril en Europe

Les ventes de voitures neuves ont rebondi de 9,6% sur un an en avril en Europe, après une baisse de 9,5% en mars. Bonne performance des constructeurs français. Les ventes de PSA Peugeot Citroën ont progressé de 6,8%, celles du groupe Renault de 4,8%.

Les immatriculations de voitures neuves ont bondi de 9,6% à 1,42 million de véhicules en avril en Europe, selon des chiffres publiés vendredi, mais cette performance est seulement imputable à un effet statistique, Pâques étant tombé cette année en mars, et non en avril comme en 2007.

"En avril, la plupart des pays européens a bénéficié de deux à trois jours travaillés supplémentaires (comparé à avril 2007), ce qui a aidé la majorité des marchés à enregistrer une croissance des immatriculations de voitures neuves malgré la crise financière américaine et de nouvelles augmentations des prix du carburant", relève l'ACEA dans son communiqué.

En mars, les immatriculations avaient baissé de 9,5%. Sur les quatre premiers mois de l'année, elles ressortent maintenant en hausse de 1%, grâce quasi-exclusivement à la croissance des pays d'Europe de l'Est.

Les chiffres publiés par l'Association des constructeurs européens d'automobiles (Acea) font apparaître que les automobilistes européens hésitent toujours à la dépense, notamment en Italie, face aux interrogations sur les perspectives économiques.

Fait nouveau important: pour la première fois depuis longtemps, les marchés des nouveaux Etats membres de l'UE ont progressé au même rythme que ceux d'Europe occidentale, avec des croissances de respectivement 9,6% et 9,4% en avril.

L'Allemagne, premier marché européen, continue de se remettre de sa faible performance de 2007, où une hausse de la TVA avait pesé sur les ventes de voitures. Elle enregistre 317.960 immatriculations en avril, soit un bond de 20% soutenu par "l'amélioration du marché du travail et une reprise de la confiance des consommateurs", selon l'ACEA. L'Italie, deuxième marché européen, continue en revanche de déprimer, avec des ventes en baisse de 2,9% à 201.844 unités. En France, elles ont crû de 15% à 198.558 véhicules.

Chez les constructeurs français, le groupe PSA Peugeot Citroën a vu ses ventes progresser de 6,8% à 183.229 unités. Celles du groupe Renault (marques Renault et Dacia) ont augmenté de 4,8% à 127.263 unités.

Les autres constructeurs ont profité de l'embellie du mois d'avril: l'allemand Volkswagen, a progressé plus vite que le marché avec des ventes en hausse de 11,4% à 293.567 unités. Les progressions sont encore plus impressionnantes chez ses compatriotes BMW (+24,7% à 80.295 unités) et Daimler (+17,6% à 79.660 unités). Les ventes de l'italien Fiat ont crû de 8,5% à 115.509 unités.

Parmi les constructeurs non-européens, les américains Ford et General Motors progressent de respectivement 7,8% à 141.488 véhicules et 6,3% à 135.587 véhicules. Chez les japonais, Toyota perd 1,7% à 74.884 unités et Honda 8,6% à 22.941 unités. Mais Nissan tire son épingle du jeu (+18,6% à 29.822 véhicules).

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.