Odalys rachète 40% de Vacances Bleues

 |   |  390  mots
L'exploitant de résidences de tourisme Odalys a signé un protocole d'accord avec son homologue Vacances Bleues en vue d'acquérir 40% de ce dernier. La transaction devrait aboutir dans les premiers jours de février.

Odalys ne manque pas de projets. La société spécialisée dans la gestion d'hébergements touristiques, fondée par François Mariette (25% du capital), a l'intention de développer des synergies avec un autre opérateur du secteur, Vacances Bleues. Odalys a donc signé un protocole d'accord en vue d'acquérir 40% du capital de Vacances Bleues. Le montant de la transaction n'est pas connu.

La transaction devrait aboutir dans les premiers jours de février. Ensuite, les deux partenaires se donnent deux ans pour optimiser leur rapprochement sur le plan commercial et financier. La réunion des deux opérateurs donne naissance à un nouvel acteur de taille respectable capable de rivaliser avec des acteurs historiques tels que Lagrange ou Belambra (ex-VVF), Pierre et vacances restant le numéro un du secteur en France

Odalys a réalisé en 2007 un chiffre d'affaires de 114 millions d'euros en croissance de 12,8% et il a dégagé un résultat brut d'exploitation de 7 millions d'euros, après 5 millions en 2006. Le groupe a accru son parc au rythme de 10% pour atteindre 80.000 lits en gestion. Ce rythme avait déjà été enregistré en 2006 et François Mariette s'attend reconduire ce taux de 10% en 2008, hors opération de croissance externe.

De son coté, Vacances Bleues affiche en 2007 un chiffre d'affaires de 78 millions d'euros, soit un peu plus de la moitié de celui d'Odalys. Vacances Bleues ne communique pas son résultat mais la société affirme être "bénéficiaire".

Longtemps connue pour être spécialisées dans l'organisation de vacances pour les séniors, Vacances Bleues a diversifiées sa clientèle notamment en développement l'accueil de séminaires sur ses sites. Cette nouvelle orientation se concrétisera cet été par l'ouverture d'un hôtel entouré de 134 villas à Marrakech, au Maroc. Les villas sont revendues à des investisseurs et Vacances Bleues s'occupe de les louer.

Dans le cadre de cette évolution, les deux sociétés vont mener des "commercialisations croisées", explique François Mariette. Sa société s'intéresse elle aussi au développement de l'accueil des séminaires. De plus, Vacances Bleues apporte une expertise en matières de ventes en directes. Ces dernières pèsent pour 77% de ses ventes, contre seulement 25% pour la clientèle individuelle pour Odalys. Ce dernier revend ses hébergements au travers de tour-opérateurs notamment.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :