La CFDT comptait 808.720 adhérents en 2007

Avec des cotisations en hausse de 0,63%, la CFDT comptait 808.720 adhérents au 31 décembre 2007. Les chiffres révélés vendredi montrent que le syndicat progresse parmi les actifs, mais recule chez les retraités.

C'est une plutôt bonne nouvelle pour le syndicat de François Chérèque. Après quatre années de baisse, la CFDT a annoncé vendredi lors d'un conférence de presse une hausse des cotisations de 0,63% pour l'année 2007. Au 31 décembre 2007, elle comptait 808.720 adhérents, contre 803.635 un an plus tôt.

Parmi les actifs, la CFDT progresse de 0,74% (-0,41% en 2006), mais recule chez les retraités (-0,92% en 2007, contre -0,71% en 2006). Près de 62% des adhérents sont issus du secteur privé et les femmes représentent 45,3% des adhérents, un chiffre très proche du taux d'emploi des femmes (46,54% des femmes sont actives). Aujourd'hui la part des cotisations (0,71 du salaire net) représente 47% du budget de la CFDT.

"Les secteurs professionnels dans lesquels se réalisent les plus belles progressions, a indiqué vendredi Hervé Garnier, secrétaire national responsable de la politique de développement de la CFDT, sont les collectivités territoriales, la santé, les finances et les banques". Du côté des régions, l'Auvergne, l'Ile-de-France, la Haute-Normandie et le Languedoc Roussillon caracolent en tête.

Parmi les motifs de départ déclarés, communiqués par les syndicats de la CFDT, 32% sont liés à la mobilité des adhérents (changement de secteur géographique 7,1%), de secteur professionnel (9%) et départ en retraite (16%). Les difficultés de pouvoir d'achat rencontrés par les adhérents expliquent également pour une part les départs: 11,1% des départs s'expliquent par des difficultés financières, voire des impayés de cotisations, 4,6% sont motivés par des désaccords (1,6% avec les positions nationales, le reste avec des positions prises localement) et 2,9% des démissions font suite à une perte d'emploi.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.