Le FMI améliore sa prévision de croissance pour la France à 1,6%

 |   |  208  mots
Le Fonds monétaire international a relevé ses prévisions de croissance mondiale pour l'année 2008, de 3,7 à 4,1%. l'institution s'inquiète de l'accélération de l'inflation et de ses conséquences sur la consommation.

Le ralentissement de la croissance mondiale a été moins important que prévu au premier trimestre, ce qui a conduit le FMI à revoir à la hausse ses prévisions de croissance en 2008 à 4,1% contre 3,7% prévu en avril. Mais des disparités existent selon les zones géographiques, selon un rapport d'étape de l'institution internationale publié ce jeudi 17 juillet.

Aux Etats-Unis, "la résistance des consommateurs continue de faire avancer l'économie", explique l'économiste en chef de l'institution, Simon Johnson. La première économie du monde devrait afficher une croissance de 1,3% cette année, contre 0,5% prévu initialement.

Les anticipations sont plus timides pour la zone euro où le FMI a passé sa prévision de 1,4 à 1,7% de croissance en 2008. Pour la France, la progression est encore plus modeste. L'institution table sur une croissance de 1,6% sur la même période, contre 1,4% prévu il y a trois mois.

Mais malgré cette bonne nouvelle, le fonds fait preuve d'une grande prudence. Il se dit surtout très inquiet au sujet de la poussée des tensions inflationnistes. Selon lui, la hausse des prix devrait être de 3,4% cette année dans les pays industrialisé, contre 2,6% prévu auparavant et de 9,1% dans les pays en développement, contre 7,4% prévus auparavant.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :