Nette baisse à la Bourse de Paris

 |   |  401  mots
Après avoir chuté de plus de 2% en séance, la Bourse de Paris termine ce soir sur un repli moindre, mais toutefois important. Le CAC 40 clôture sur une baisse de 1,38% à 4.915 points. Les inquiétudes ressurgissent sur le secteur bancaire et les bons indicateurs américains du jour n'ont pas suffi à rassurer les investisseurs.

C'est Bouygues qui signe le plus fort recul de l'indice parisien, sous l'effet de prises de bénéfices après des résultats trimestriels conformes aux attentes en hausse de 17% à 224 millions d'euros. Le titre perd 6,74% à 47,98 euros. Alstom, dont Bouygues est un des grands actionnaires, est en revanche dans le vert, avec +1,33% à 167,10 euros. Son patron Patrick Kron a de nouveau plaidé aujourd'hui pour un rapprochement avec Areva et a indiqué que le prix de l'énergie est une bonne nouvelle pour le groupe.

Les valeurs pétrolières sont en net repli après le recul des cours du pétrole. Total perd 3,80% à 53,78 euros et Vallourec, qui tient aujourd'hui son assemblée générale, 1,13% à 201,70 euros. Sur le SRD, ce secteur est en panne également. CGG Veritas cède 5,04% à 34,24 euros et Technip 2,24% à 59,77 euros.

Sanofi-Aventis est dans le rouge de 2,44% à 46,24 euros. En Grande-Bretagne, on a appris que son médicament anti-obésité l'Acomplia a provoqué 5 décès et 720 cas d'effets secondaires.

Les valeurs bancaires sont en très mauvaise posture alors que les craintes ressurgissent dans le secteur. JP Morgan estime que les banques d'investissement d'Europe continentale vont procéder à de nouvelles dépréciations d'actifs de 9,5 milliards d'euros avant impôt en 2008, dont 1,8 milliard d'euros pour la Société Générale. Celle-ci perd 1,68% à 63,64 euros, Dexia 1,74% à 14,62 euros, BNP Paribas 0,76% à 63,87 euros, le Crédit Agricole 1,12% à 16,68 euros.

Gaz de France et Suez sont mal orientés alors que le conseil d'administration de Gaz de France a donné son feu vert sur le projet de fusion. On attend la décision de celui de Suez. Gaz de France cède 1,48% à 43,16 euros et Suez 1,44% à 47,02 euros.

Air France-KLM se distingue nettement aujourd'hui avec un bond de 5,63% à 17,43 euros. Le titre profite de la détente des cours du pétrole. Par ailleurs, la compagnie réclame 180 millions de dollars de dommages et intérêts à l'aéroport de Toronto à la suite d'un accident d'avion.

Progressions aussi pour Danone, de 1,54% à 55,81 euros et pour Renault, de 1,43% à 45,66 euros.

Sur le SRD, Hermès continue de reculer alors que la famille actionnaire a indiqué hier qu'elle souhaitait rester majoritaire au sein du groupe. Le titre perd 3,32% à 96 euros.

Les cours du pétrole ont bien reculé aujourd'hui. Le baril de WTI vaut 122,46 dollars, le baril de Brent 123,67 dollars. Sur le marché des changes, le billet vert est stable face à l'euro. 1 euro vaut 1,5448 dollar.

(Egalement disponible en vidéo sur votre site)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :