IBM relève ses prévisions de résultats pour 2008

 |   |  365  mots
Le groupe informatique américain a dégagé au premier trimestre des résultats très supérieurs aux attentes avec un bénéfice de 2,3 milliards de dollars (+26% sur un an). Fort de ce début d'année très prometteur, IBM révise à la hausse ses prévisions pour l'ensemble de l'exercice.

Comme Intel, valeur phare des technologies, mardi, IBM a rassuré les investisseurs avec la publication de résultats très solides. Dans un contexte de ralentissement économique constaté aux Etats-Unis, le groupe informatique américain a en effet dégagé au premier trimestre des résultats supérieurs aux attentes, avec un bénéfice net de 2,3 milliards de dollars, en hausse de 26% par rapport à ceux de la même période de 2007. Rapporté au nombre d'actions, le bénéfice s'est établi à 1,65 dollar, alors que les analystes ne prévoyaient pas plus que 1,45 dollar.

Son chiffre d'affaires a progressé au cours de la même période de 11% à 24,5 milliards de dollars alors que les prévisions des analystes ressortaient à 23,7 milliards. Les effets de changes ont contribué à hauteur de sept points de pourcentage à la croissance de l'activité. Ses ventes ont été réalisées à hauteur de 9,9 milliards dans les Amériques (+8%), de 8,8 milliards en Europe/Moyen-Orient/Afrique (+16%) et 5,1 milliards en Asie-Pacifique (+14%). Par métiers, le groupe informatique américain a progressé de 17% dans les services en technologie (à 9,7 milliards de dollars) et dans les services aux entreprises (à 4,9 milliards), de 14% dans les logiciels (à 4,8 milliards), de 3% dans les services financiers (600 millions), mais a reculé de 7% dans les ventes de matériels et de technologies (à 4,2 milliards).

Enfin, sa marge brute a progressé sur la période à 41,5%, en nette hausse sur les 40,2% du trimestre comparable de 2007. La dette totale du groupe est restée stable, à 35,2 milliards de dollars, en dépit de l'accélération de son programme de rachat de ses propres actions.

"Nous sentons bien le reste de l'année", a commenté le PDG Samuel Palmisano, cité dans le communiqué du groupe. D'ailleurs, le groupe en a profité pour réviser à la hausse ses estimations pour l'ensemble de l'exercice. IBM estime désormais que son bénéfice par action pourrait atteindre 8,50 dollars, alors qu'il ne tablait jusqu'ici que sur 8,25 dollars. Les analystes tablaient jusqu'ici pour leur part sur 8,25 dollars.

L'optimisme du groupe d'Armonk dans l'état de New York a été salué par les investisseurs et le titre IBM progressait de 3%, à 124,40 dollars, dans les échanges électroniques, après avoir clôturé la séance en hausse de 2,8%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :