IBM annonce des objectifs ambitieux pour 2008

 |   |  470  mots
Le numéro un mondial des services informatiques escompte pour 2008 des bénéfices nettement supérieurs aux estimations de Wall Street grâce au dynamisme de ses activités à l'étranger. Une bonne surprise pour les investisseurs qui a été saluée par une hausse de 5% du cours de Bourse d'IBM dans les transactions hors séance.

Les investisseurs n'auront pas été déçus cette semaine par IBM. Après avoir dévoilé lundi ses premières estimations pour 2007, le numéro un mondial des services informatiques a présenté jeudi des objectifs ambitieux pour l'exercice qui vient tout juste de débuter. Il a annoncé après la clôture de Wall Street qu'il anticipait une croissance de 15 à 16% de ses profits en 2008, soit un bénéfice par action (BPA) compris entre 8,20 à 8,30 dollars, alors que le consensus des estimations d'analystes établi par Reuters Estimates ressort à 7,91 dollars.

Des déclarations qui contrastent avec le climat actuel à Wall Street, dominé par les craintes de récession aux Etats-Unis cette année, encore soulignées cette semaine par les prévisions jugées décevantes du géant des semi-conducteurs Intel.

"Nous évoluons dans un environnement économique incertain, auquel nous faisons face, comme le reste du monde des entreprises", a déclaré le directeur financier d'IBM, Mark Loughridge, lors d'une téléconférence. Mais il a ajouté que la bonne santé des activités de services du groupe et sa base de chiffre d'affaires récurrent, devraient l'aider dans ce contexte délicat.

Confirmant les résultats provisoires et partiels présentés lundi, IBM a publié un bénéfice net trimestriel de 3,95 milliards de dollars, soit 2,80 dollars par action, contre 3,46 milliards (2,31 dollars/action) un an auparavant. Son chiffre d'affaires global a augmenté de 10% à 28,9 milliards de dollars contre 26,3 milliards. L'activité de le la zone Amérique n'a augmenté que de 5% au quatrième trimestre, nettement moins que dans les autres grandes régions, et les ventes de matériel informatique ont baissé.

La hausse du bénéfice par action (BPA) des activités poursuivies a été supérieure aux attentes sur les trois derniers mois de 2007, grâce notamment au dynamisme des activités en Asie, en Europe et dans les pays émergents. IBM a souligné être en bonne voie pour atteindre son objectif de croissance à l'horizon 2010, soit un bénéfice par action de 11 dollars. Le chiffre d'affaires total dans les services a progressé de 17% au quatrième trimestre. Les services aux entreprises (principalement le conseil) ont vu leur chiffre d'affaires progresser de 17% à 4,93 milliards de dollars et les services de technologie, qui regroupent l'externalisation et l'infogérance, ont crû de 16% à 10 milliards. Les facturations des logiciels ont augmenté de 11,6% à 6,26 milliards de dollars et la marge brute de la division a progressé, à 87,1% contre 86,5%. Les ventes de matériel, qui incluent les serveurs, les équipements de stockage et les puces, ont baissé de 3,9% à 6,8 milliards.

A Wall Street, IBM a une nouvelle fois fait cavalier seul: le titre progressait de 5% à 106,20 dollars hors séance. Aux cours actuels, l'action IBM est valorisée environ 13 fois le bénéfice estimé pour 2008, une valorisation comparable à celle de son grand concurrent Hewlett-Packard.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :