Areva s'associe avec Bouygues et EDF pour proposer deux EPR à l'Afrique du Sud

Le groupe nucléaire a de nouveau choisi de s'allier avec d'autres entreprises françaises pour proposer une offre sur deux réacteurs de troisième génération. L'offre doit être remise fin janvier à l'Afrique du Sud.

Nouveau partenariat pour Areva. Après s'être allié avec Suez et Total pour proposer des réacteurs nucléaires aux Emirats Arabes Unis, le groupe va prendre cette fois ci la tête d'un consortium formé avec Bouygues et EDF. Les groupes nucléaire, de BTP et d'électricité vont proposer deux réacteurs nucléaires de troisième génération EPR à l'Afrique du Sud.

L'offre doit être remise à la fin de ce mois, avec une société d'ingénierie sud-africaine nommée Aveng qui participe aussi au consortium. Ce dernier sera en concurrence avec le groupe américano-japonais Westinghouse, également sollicité par l'Afrique du Sud pour faire une offre.

L'avantage d'Areva est d'être déjà implanté dans le pays où le groupe construit actuellement deux réacteurs de deuxième génération à Koeberg près du Cap. La visite de Nicolas Sarkozy en Afrique du Sud les 26 et 27 février prochains, en compagnie notamment de la présidente du directoire d'Areva, Anne Lauvergeon, devrait aussi aider à faire avancer le dossier.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.