Agfa renonce à se scinder après la baisse de son bénéfice trimestriel

Le groupe belge de technologies d'imagerie et d'impression a vu son bénéfice d'exploitation reculer de 28%. Malgré des résultats trimestriels qui restent meilleurs que prévu, Agfa préfère renoncer à se scinder en trois sociétés afin de se concentrer sur l'amélioration de sa rentabilité.

Agfa-Gevaert renonce à son projet de scission. Le groupe belge de technologies d'imagerie et d'impression a annoncé ce mardi abandonner l'idée de se scinder en trois sociétés cotées indépendantes, et met désormais sa priorité sur l'amélioration de sa rentabilité.

Sur les trois premiers mois de 2008, le résultat d'exploitation a en effet reculé de 28% à 36 millions d'euros. Le bénéfice courant avant impôt et charges financières est revenu à 41 millions soit deux millions de plus tout de même que le consensus Reuters. Le bénéfice net chute pour sa part de 75,6% à 10 millions d'euros, mais ressort là aussi supérieur aux attentes. De son côté, le chiffre d'affaires a baissé de 4,2% à 753 millions, dépassant lui aussi légèrement le consensus.

Malgré ces résultats meilleurs que prévu, le groupe, spécialisé dans les systèmes d'imagerie médicale et l'impression haut de gamme pour l'édition et la presse, estime que l'amélioration des résultats des activités existantes est prioritaire. "Après une évaluation approfondie, le conseil d'administration a conclu qu'une scission en trois entreprises indépendantes, comme prévu initialement, n'était plus un scénario réaliste", indique ainsi Agfa dans un communiqué.

"Le conseil étudie un certain nombre d'options alternatives pour renforcer la position des divisions et créer de la valeur pour l'actionnaire.", ajoute le groupe, qui a mandaté la banque Lazard pour étudier ses options stratégiques.

Jusqu'à présent, Agfa prévoyait de se scinder en trois sociétés, l'une spécialisé dans les technologiques graphiques, la deuxième dans la santé et la troisième dans les matériaux. Les analystes estiment qu'il pourrait se contenter d'une scission en deux entités, en séparant la santé du reste des activités.

L'annonce du report de la scission a été bien accueillie par les investisseurs puisque l'action Agfa gagnait plus de 4% en début de séance à la Bourse de Bruxelles. Le titre affiche cependant une baisse de plus de 50% depuis le début de l'année.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.