Menace de crédits plus rares outre-Manche

 |  | 137 mots
Lecture 1 min.
Les établissements financiers ont répondu à la Bank of England pendant la période du 19 novembre au 12 décembre pour la traditionnelle enquête trimestrielle de la banque centrale.

Mauvais temps pour les futurs emprunteurs en Grande-Bretagne. Les banques britanniques viennent en effet d'indiquer à la banque centrale, la BoE (Bank of England) qu'elles entendaient réduire la fourniture de prêts aux particuliers et aux entreprises au premier trimestre 2008.

Les établissements financiers ont répondu à la BoE pendant la période du 19 novembre au 12 décembre pour la traditionnelle enquête trimestrielle de la banque centrale.

Ce mouvement de frilosité risque de peser sur la situation économique britannique, déjà affectée par les conséquences sur certaines banques - dont la Northern Rock de Newcastle, à vendre après avoir été menacée de faillite - de la fameuse crise du subprime, ces prêts immobiliers à risque aux Etats-Unis, auxquels ont été adossés de nombreux produits financiers vendus à de nombreuses banques de la planète.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :