Les profits de Puma s'érodent

Au premier trimestre, les bénéfices ont reculé de 7%. Le groupe multiplie les investissements marketing.

1 mn

Le ralentissement économique occidental, notamment aux Etats-Unis, touche tous les secteurs, y compris les équipements de sport. Ainsi, le spécialiste allemand Puma, désormais détenu par le groupe français PPR, a vu au premier trimestre son bénéfice net reculer de 7% à 90,1 millions d'euros. Idem pour son bénéfice d'exploitation à 125,8 millions.

La direction souligne qu'au delà des effets conjoncturels, la rentabilité a été affectée par la hausse de 21% des dépenses marketing en raison du développement dans de nouveaux sports tels que le golf, la moto, ou la natation, ainsi que pour la préparation des prochaines grandes manifestations sportives, l'Euro-2008 de football en Suisse et en Autriche et bien sûr les JO de Pékin.

D'ailleurs, Jochen Zeitz, le patron de Puma, indique dans le communiqué : "nous allons poursuivre les investissements marketing comme prévu pour tirer profit de cette année sportive exceptionnelle au maximum". Cela "pourrait influencer la marge d'exploitation", reconnaît le groupe qui ne fait pas de prévision de bénéfice pour l'exercice.

En matière de chiffre d'affaires, la croissance a été de 2,7% au premier trimestre. Puma s'attend à une hausse inférieure à 10% cette année.

1 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.