Siemens aurait violé certains secrets industriels de Dassault Systèmes

Dassault Systèmes, le spécialiste des solutions 3D et de gestion du cycle de vie des produits, confirme ce mercredi les informations parues en juin dans la presse allemande, selon lesquelles son concurrent Siemens aurait violé certains secrets industriels.

Trois mois après les informations du journal allemand "Frankfurter Allgemeine Zeitung", selon lesquelles l'industriel allemand Siemens aurait violé certains secrets industriels à son concurrent français Dassault Systèmes, ce dernier les confirme ce mercredi matin dans un communiqué.

Le spécialiste français des solutions 3D et de gestion de cycle de vie des produits indique qu'après enquête, Siemens a admis avoir profité d'informations confidentielles, en particulier une liste de 3.216 noms de clients répartis en Allemagne, Suisse et Autriche. Il n'a néanmoins pas fourni davantage d'explications sur le nombre de secrets industriels dont il a bénéficié, ni sur leur utilisation en dépit de leur présence sur le réseau intranet.

Dassault Systèmes indique dans le communiqué avoir récupéré la liste avec l'assurance que toute les copies réalisées ont été détruites. Et après un audit interne, le groupe a conclu que ses informations étaient convenablement protégées et se demande comment elles ont pu se retrouver sur le réseau intranet d'un concurrent de façon illégale.

Le groupe français se réserve le droit d'intenter une action en justice pour faire valoir ses droits.

A la Bourse de Paris, l'action Dassault Systèmes recule de plus de 1% à 41,95 euros dans un marché également en baisse.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.