Tokyo et Hong-Kong plongent lourdement dans le sillage de Wall Street

 |   |  418  mots
Les Bourses d'Asie dégringolaient lourdement mercredi, effrayées comme leurs homologues américaines et européennes la veille par l'annonce d'une contraction de l'activité dans les services aux Etats-Unis, qui renforce les craintes de récession dans la première économie mondiale. Tokyo a clôturé en baisse de 4,7% et Hong-Kong de 5,4%

Les Bourses d'Asie dégringolaient lourdement mercredi, effrayées comme leurs homologues américaines et européennes la veille par l'annonce d'une contraction de l'activité dans les services aux Etats-Unis, qui renforce les craintes de récession dans la première économie mondiale.

A Tokyo, la deuxième place financière de la planète, l'indice Nikkei des valeurs vedettes a plongé de 4,7% à 13.099,24 points. La situation était encore plus noire à Hong Kong, où le marché vivait sa dernière séance avant quatre jours de fermeture pour les fêtes du Nouvel an chinois. A la clôture, l'indice Hang Seng dévissait de 5,4%.

"Le marché imite Wall Street et il est probable qu'il baissera encore si les craintes de récession se confirment", a commenté Conita Hung, analyste chez Asia Securities à Hong Kong, cité par l'Agence France Presse (AFP). "Les pressions à la vente avant les vacances du Nouvel an lunaire vont peser sur le marché, car la plupart des investisseurs encaissent des bénéfices après les hausses récentes", a-t-elle ajouté. "Les gens ont besoin de leur argent liquide pour les vacances", a justifié pour sa part Francis Lun, gérant chez Fulbright Securities à Hong Kong.

A la mi-séance, Manille cédait 1,75%. Singapour était en baisse de 3,67%, l'indice S&P/ASX200 de Sydney de 2,77%, Jakarta de 2,68%, Kuala Lumpur de 1,35% et Bangkok de 2%. "Cela ne fait qu'illustrer à quel point le marché reste fragile et prudent. Au moindre début de problème ou à la moindre sensation de faiblesse, le marché se prend une raclée brutale", s'est lamenté Joe Youssef, conseiller de clientèle privée chez Macquarie Private Wealth à Sydney. Les Bourses de Shanghai et Séoul étaient pour leur part fermées pour les congés du Nouvel an lunaire. Elles ne doivent rouvrir que lundi.

Hier à Wall Street, le Dow Jones avait plongé de 2,93%, l'indice élargi SP 500 de 3,20% et le Nasdaq de 3,20%. Les marchés européens et sud-américains ont aussi terminé profondément dans le rouge. L'élément déclencheur de cette rechute mondiale a été l'annonce que la production de services aux Etats-Unis s'était contractée en janvier pour la première fois en presque cinq ans, avec un indice ISM à 41,9 contre 54,4 en décembre. C'est aussi la première fois depuis mars 2003 que l'indice passe en dessous de la barre des 50. Une contraction dans les services est particulièrement inquiétante car ce secteur représente plus des quatre cinquièmes de l'activité aux Etats-Unis.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :