Le suisse Sulzer affiche un bilan solide en 2007

 |   |  380  mots
Le groupe industriel suisse a réalisé sur l'année 2007 un bénéfice net en hausse de 28,3% à 284,1 millions de francs suisses (176,9 millions d'euros), supérieur aux prévisions des analystes. Sulzer prévoit une année 2008 plus difficile.

Le groupe industriel suisse Sulzer a réalisé sur l'année 2007 de solides performances: son bénéfice net est en hausse de 28,3% à 284,1 millions de francs suisses (176,9 millions d'euros). Son bénéfice d'exploitation a progressé de 33,1% à 393,5 millions francs suisses, tandis que le chiffre d'affaires a crû de 26,2% à 3,537 milliards. Les entrées de commandes, déjà publiées courant janvier, ont enregistré une hausse de 23,7% à 4,054 milliards.

Sulzer dépasse ainsi les prévisions des analystes, qui s'attendaient à un profit net de 273 millions.Pour 2008, Sulzer table "sur d'autres opportunités de croissance, organiques et par des acquisitions", selon le communiqué. Mais le groupe prévoit un ralentissement de la croissance économique en Europe et aux Etats-Unis, tandis que les autres régions demeureront fortes. Pour l'exercice en cours, Sulzer s'attend à ce que "le cycle des investissements continue" et prévoit une croissance des ventes et du résultat d'exploitation sur la période.

Courant janvier, Sulzer avait déjà annoncé prévoir une décélération de la croissance des entrées de commandes, notamment en raison d'un ralentissement économique aux Etats-Unis et en Europe. Le groupe helvétique table cependant sur une demande soutenue dans le secteur du pétrole et du gaz, ainsi que de l'énergie et de l'aviation. Il s'attend par contre à un léger ralentissement, notamment dans l'industrie du papier.

Par métier le groupe annonce pour "Sulzer Pumps" (turbines, pompes et centrifugeuses), la division la plus importante du groupe suisse, un bénéfice d'exploitation (Ebit) en hausse de 24,8% à 199,2 millions. La branche "Sulzer Metco" (revêtements de surface) a réalisé un bénéfice d'exploitation de 75,8 millions ( 41,9%), grâce "à des conditions de marché favorables". La division "Sulzer Chemtech" (ingénierie industrielle) a réalisé un Ebit de 116,3 millions, en hausse de 77,8%, grâce à l'accomplissement de plusieurs importants projets au Moyen-Orient et en Asie. Enfin, la division "Turbo services" (services d'entretien de turbines) a enregistré une croissance du résultat d'exploitation de 30,1% à 25,1 millions, avec une forte croissance en Amérique du Nord et au Moyen-Orient. Le groupe estime cependant que le Moyen-Orient "pose des problèmes politiques" et la faiblesse du dollar risque d'affecter le résultat de la division en 2008.

Sulzer proposera un dividende en hausse de 21,7% à 28 francs suisses par titre à ses actionnaires.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :