Renault, Nissan, bientôt Toyota : hausses de prix dans l'automobile

Renault confirme les informations de La Tribune sur l'augmentation des prix de ses modèles comme le fait aussi Nissan. Toyota s'y prépare également.

1 mn

Comme l'avait révélé la Tribune, Renault a confirmé jeudi soir avoir augmenté ses tarifs "en moyenne de 1,5%" en juin pour répercuter la hausse des matières premières. "Cette hausse concerne "toutes les régions et quasiment tous les pays" a précisé la direction qui souligne que si Renault procède à des hausses régulières de tarifs "la hausse des matières premières qui dure depuis quatre ans n'avait pas été répercutée dans les prix de ventes ou très peu".

Mercredi, Carlos Ghosn, président de Renault-Nissan avait indiqué lors de l'assemblée générale des actionnaires du constructeur automobile nippon qu'une hausse des prix de vente des voitures était inévitable pour répercuter la flambée des prix des matières premières, notamment ceux de l'acier. "La volonté d'augmenter les prix est là. Nous procéderons marché par marché", avait-t-il déclaré.

Renault et Nissan pouraient être suivis par Toyota. Ce vendredi, le géant japonais du secteur a indiqué que pour les mêmes raisons, à savoir l'envolée des prix des matières premières, il pourrait devoir augmenter les prix de ses voitures même s'il souligne que son premier objectif est de réduire les coûts.

Mitsubishi réduit la voilure aux Etats-Unis
Selon le journal financier Nikkei, le constructeur automobile japonais Mitsubishi Motors va diminuer de 10% sa production aux Etats-Unis et supprimer 5% des emplois dans ce pays pour s'ajuster à la baisse de la demande, conséquence de la flambée des prix des carburants. Mitsubishi va diminuer de 6.000 sa production annuelle de véhicules aux Etats-Unis, qui passera de 75.000 l'an dernier à 69.000 dans une usine de l'Illinois. Le constructeur prévoirait le départ en préretraite de 105 ouvriers de ce site.

1 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.