La hausse des prix des matières premières dope les profits de BHP Billiton

Les bénéfices annuels du géant minier anglo-australien ont bondi de près de 15% en 2007-2008. Les ventes ont progressé de 25%. Le tout grâce à la flambée des prix des matières premières.

Le géant minier anglo-australien BHP Billiton dévoile ce lundi des résultats annuels (exercice clos fin juin) records pour la septième année de suite, dopé par la flambée des prix des matières premières.

Le groupe a enregistré un bénéfice net 2007-2008 de 15,39 milliards de dollars, en hausse de 14,7%. Sur la période, son chiffre d'affaires a bondi de 25,3% à 59,47 milliards. Le bénéfice opérationnel sous-jacent, excluant les éléments exceptionnels, a crû de de 22,1% à 28,04 milliards de dollars (retrouvez le communiqué de BHP Billiton en cliquant ci-contre dans notre rubrique : "pour aller plus loin").

BHP précise que la hausse des prix des matières premières, en particulier du minerai de fer, du pétrole, du manganèse, du charbon et des métaux de base, a gonflé son bénéfice imposable d'environ 6,7 milliards.

Le risque dans ces périodes de forte croissance est de voir s'envoler les coûts de production mais BHP Billiton souligne qu'ils n'ont progressé que de 1,2 milliard, une "performance remarquable".

Le groupe s'attend pour les prochains mois à un impact sur la demande du ralentissement économique sensible tant aux Etats-Unis qu'en Europe et au Japon. Mais "à court terme, nous prévoyons que les prix resteront élevés en comparaison de leurs niveaux historiques, quoique avec une volatilité accrue".

BHP Billiton s'est illustré depuis le début de l'année en lançant une offre géante sur son compatriote et concurrent Rio Tinto par échange de titres (3,4 actions de BHP contre une de Rio), d'un montant total de 147,4 milliards de dollars. Rio Tinto a rejeté cette offre car il considère que cette offre le sous-évalue. Il cherche à convaincre ses actionnaires que ses propres perspectives de croissance et de création de valeur sont plus attractives. De son, côté, BHP Billiton cherche à obtenir l'aval des différentes autorités de la concurrence pour son offre.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.