L'opérateur mobile indien Bharti Airtel lorgne son homologue africain MTN

 |   |  192  mots
Le numéro un indien de la téléphonie mobile, Bharti Airtel, convoite son homologue sud-africain MTN Group, également leader sur son marché domestique. Bharti n'a cependant pas encore déposé d'offre. Ensemble, les deux groupes rassembleraient plus de 132 millions de clients.

Le premier opérateur mobile africain, MTN Group pourrait être absorbé par le numéro un indien, Bharti Airtel. Un communiqué de ce dernier publié lundi soir annonce que "Bharti Airtel a amorcé des discussions exploratoires avec MTN Group d'Afrique du Sud. Ces négociations sont à un stade préliminaire et pourraient ou non conduire à une transaction". Ce mardi, le groupe indien précise qu'il n'a pas déposé d'offre à ce stade.

Ces deux acteurs pèsent lourd sur leurs marchés domestiques. Mais plus encore, ils disposent de gigantesques perspectives de croissance. En effet, fort de 64 millions d'abonnés fin mars 2008, Bharti Airtel a enregistré un bond de 65% par rapport à mars 2007. Et les autorités indiennes ont pour objectif de toucher 500 millions d'abonnés dans le pays d'ici à 2010, en particulier les habitants des zones reculées dans les campagnes dans lesquelles vivent 65% des 1,1 milliard d'Indiens.

Quant à MTN Group, il rassemble plus de 68 millions d'abonnés dans plus de 20 pays dont l'Afrique du Sud, le Nigeria et l'Iran.

A eux deux, ces groupes comptent donc plus de 132 millions de clients, à comparer aux 250 millions dont dispose Vodafone, le premier opérateur mobile mondial.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :