Rumeurs de rachat de Sanofi sur Oxford BioMedica

 |   |  274  mots
Le laboratoire tricolore Sanofi-Aventis réfléchirait à renforcer ses liens avec la société britannique de biotechnologies Oxford BioMedica. Les deux entreprises ont conclu en mars dernier un partenariat dans les vaccins.

Le titre Oxford BioMedica s'est envolé de plus de 28% à 23,75 pence à Londres après que des rumeurs ont prêté au laboratoire Sanofi-Aventis (dont le titre a perdu ce lundi 0,34% à 51,51 euros) l'intention de racheter son partenaire. Toutefois, selon une source interrogée par l'agence Reuters, Sanofi ne prévoit pas de lancer une offre dans l'immédiat : "il n'y a pas d'annonce imminente. Mais à cause de l'accord de licence conclu avec Oxford BioMedica, les deux groupes se parlent souvent donc il ne faut jamais dire jamais". D'après le Mail on Sunday, le directeur général de la biotech britannique pourrait accepter une offre à 50 pence par action.

En mars dernier, Sanofi a conclu un accord avec Oxford BioMedica pour développer et commercialiser le Trovax, un vaccin contre le cancer. Selon les termes de leur accord, Sanofi versera un montant initial de 29 millions d'euros à son partenaire et un autre de 19 millions d'euros, en fonction des différentes étapes de développement du vaccin. D'autres paiements sont censés intervenir au fil du temps jusqu'à l'enregistrement du produit. Le total de ces paiements pourrait atteindre 518 millions d'euros, soit plus de trois fois la capitalisation boursière d'Oxford BioMedica. Autrement dit, ce rachat, s'il devait se concrétiser, ne poserait aucun problème au laboratoire français Sanofi.

Sanofi, qui présente ce mardi ses résultats annuels, a réitéré à plusieurs reprises ces derniers mois sa volonté de se développer dans le secteur des biotechnologies. C'est ainsi que le laboratoire était notamment candidat au rachat de la biotech britannique Medimmune finalement tombée dans l'escarcelle de la société de biotech britannique AstraZeneca.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :