Infineon : une perte nette trimestrielle record mais prévue

Le fabricant allemand de semi-conducteurs enregistre une perte nette de 1,37 milliard d'euros au cours de son deuxième trimestre. Le groupe, notamment plombé par sa filiale Qimonda, avait néanmoins anticipé ce lourd déficit.

Le groupe allemand de semi-conducteurs s'est lourdement enfoncé dans le rouge au cours du deuxième trimestre de son exercice annuel clos au 30 septembre. Sa perte nette, conforme aux attentes, atteint en effet 1,37 milliard d'euros, contre 11 millions de déficit un an plus tôt.

Une perte que le groupe impute au 1 milliard d'euros de dépréciation de sa filiale Qimonda, dont il détient encore près de 76% et qu'il essaie de céder.

Sur cette période de janvier à mars, le groupe affiche en revanche un résultat opérationnel dans le vert. Son bénéfice est en effet de 47 millions d'euros quand il était juste à l'équilibre un an plus tôt. Mais comparé aux 73 millions d'euros enregistrés au premier trimestre, la baisse est forte.

Et pendant ce temps-là, l'activité du groupe a également progressé puisqu'il a généré 1,05 milliard d'euros de chiffre d'affaires, soit 7,3% de hausse par rapport au même trimestre de l'exercice précédent, mais en repli de 3,8% par rapport au premier trimestre.

Dans son communiqué, Infineon fait état de faibles perspectives, liées selon lui, à la faiblesse du dollar. Il s'attend en effet pour le troisième trimestre à une légère baisse non seulement de son chiffre d'affaires mais aussi de son bénéfice d'exploitation. Malgré tout, le groupe maintient ses objectifs annuels, assurant un résultat d'exploitation "positif" et une croissance comprise entre 5 et 10%.

A la Bourse de Francfort, les marchés ne semblent pas plombés par ces chiffres auxquels ils s'attendaient. L'action Infineon prenait près de 5% à 5,33 euros dans la matinée.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.