Credit Suisse recherché après l'entrée du Qatar dans son capital

 |   |  215  mots
Le titre progressait de 2,27% ce lundi à la Bourse de Zurich, à 56,25 francs suisses. Le Qatar a annoncé ce week- end avoir acheté des titres via son fonds souverrain.

L'action Credit Suisse était en progression lundi matin à la Bourse suisse, après la montée au capital du Qatar dans la deuxième banque helvétique. Dans la matinée, le titre se traitait à 56,25 francs suisse (+ 2,27%) dans un marché en légère hausse (+0,98%).

Le Premier ministre du Qatar, cheikh Hamad Ben Jassem Al-Tani, a déclaré dimanche à la presse avoir acheté des actions Credit Suisse sur le marché, sans donner de détail sur le pourcentage. Chez Credit Suisse, on ne souhaite pas "commenter" cette information. Le seuil minimum légal de déclaration des actionnaires est situé à 3% en Suisse.

Credit Suisse a publié mardi un bénéfice net annuel de 8,549 milliards de francs suisses (+3%), sortant de la crise des "subprime" en bien meilleure position que son rival UBS. La première banque helvétique, qui a réalisé en 2007 une perte historique de 4,4 milliards de francs suisses, a fait appel à deux fonds souverains, le singapourien GIC et un fonds anonyme du Moyen-Orient, pour lever 13 milliards de francs suisses.

Credit Suisse est donc loin d'être dans la situation d'UBS. Mais les investisseurs ont quand même délaissé le titre. Depuis le début de la crise du "subprime", c'est-à-dire fin juillet 2007, le titre UBS a perdu 42% et Credit Suisse 28%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :