Merrill Lynch précise son exposition aux réhausseurs de crédit

 |   |  129  mots
Merrill ayant constitué une réserve de 2,6 milliards de dollars face à l'éventualité d'une disparition des réhausseurs qui lui doivent six milliards, cela lui laisse une exposition d'un peu moins de 3,5 milliards.

Le nouveau directeur général de la banque d'affaires américaine Merrill Lynch, John Thain (ex patron de la Bourse de New York, le Nyse, New York Stock Exchange, puis brièvement de Nyse-Euronext après son mariage avec la Bourse paneuropéenne) a déclaré ce mercredi que l'exposition nette de l'établissement financier aux réhausseurs de crédit était de l'ordre de 3,5 milliards de dollars.

Il a ajouté que si les réhausseurs venait à disparaître, ils devraient à Merrill dans les six milliards de dollars. Mais John Thain estime cette hypothèse très improbable.

Or, Merrill ayant constitué une réserve de 2,6 milliards de dollars face à cette éventualité de six milliards, cela lui laisse une exposition aux réhausseurs d'un peu moins de 3,5 milliards.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :