Barack Obama perd la primaire démocrate de Porto Rico mais se rapproche de l'investiture

 |  | 292 mots
Lecture 1 min.
Le sénateur de l'Illinois a perdu la primaire démocrate de Porto Rico face à sa rivale, Hillary Clinton. Mais il possède une avance quasi-insurmontable en terme de délégués et espère donc annoncer prochainement sa victoire. Il reste deux primaires à disputer mardi, dans le Montana et le Dakota du Sud.

Barack Obama se rapproche de plus en plus de l'investiture démocrate pour l'élection présidentielle américaine. Si Hillary Clinton a remporté dimanche la primaire démocrate de Porto Rico, elle reste loin derrière son rival.

Après le vote de dimanche, ce dernier s'est en effet encore rapproché du seuil fatidique des 2.118 délégués nécessaires pour être le rival de McCain le 4 novembre. Il ne lui manque plus que 45 délégués pour atteindre ce "chiffre magique" et il pourrait y parvenir rapidement grâce aux 180 superdélégués - permanents, personnalités et élus du parti libres de choisir le candidat de leur choix - qui ne se sont pas encore prononcés.

De fait, le sénateur de l'Illinois, qui possède une avance quasiment insurmontable en termes de délégués, a bon espoir d'être rapidement reconnu comme le candidat du parti à la Maison blanche. Il reste deux primaires à disputer mardi, dans le Montana (16 délégués) et le Dakota du Sud (15 délégués).

Barack Obama a également vu l'un des obstacles sur sa route vers l'investiture disparaitre samedi, après la décision du comité des règles du Parti démocrate d'accorder une demi-voix aux délégués de Floride et du Michigan.

Jusqu'à présent, le parti n'avait pas pris en compte les délégués élus dans ces deux Etats, parce qu'ils avaient été sanctionnés pour avoir fixé la date de leurs primaires plus tôt qu'ils n'y étaient autorisés. Or, c'est Clinton qui les a remportées et celle-ci comptait fortement sur cette réserve pour regonfler un peu son total de délégués.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :