General Motors repousse le lancement de ses gros 4X4

Le constructeur automobile américain, numéro un mondial du secteur, a repoussé le lancement de nouvelles versions de ses modèles de "pickups" et de véhicules tous-terrains, particulièrement gourmands en carburant. Selon une étude, les Américains roulent moins en raison de la hausse du prix de l'essence.

"Nous avons suspendu pour une période indéterminée notre travail sur la nouvelle génération de pickups et de tous-terrains, et ce jusqu'à ce que nous ayons une vision plus claire de la direction que prend le marché", a déclaré jeudi soir un porte-parole de GM confirmant ainsi des informations parues un peu plus tôt dans le Wall Street Journal.

Il est vrai que le marché américain automobile est particulièrement plombé depuis le début de l'année. Dans un courriel à ses employés, le PDG d'un autre constructeur américain, Chrysler, vient d'indiquer à ses salariés que le "marché automobile américain était sur les six premiers mois de l'année inférieur de 20% par rapport aux prévisions initiales.

General Motors n'est pas épargné par la crise. Confronté à un effondrement de ses ventes de modèles lourds sur son marché intérieur, le numéro un américain de l'automobile souhaite désormais donner la priorité dans sa gamme aux modèles compacts et économes en carburant. I

nitialement prévu vers 2012, le lancement des nouveaux modèles de pickups et de véhicules tous-terrains devrait être repoussé à une date ultérieure. "Nous pensions qu'il y aura toujours un marché pour les pick-up lourds à l'avenir, mais ce marché sera essentiellement celui des gens qui ont besoin d'un tel véhicule pour travailler", comme les artisans du bâtiment ou les exploitants agricoles. "Ce ne sera plus comme en 2002 ou 2003", quand ce type de véhicule était acheté par des citadins, affirme ainsi le porte-parole.

Selon le Wall Street Journal, qui cite des sources proches du dossier, GM envisage également d'abandonner le développement d'un nouveau modèle de SUV sous la marque. GM avait indiqué, début juin, étudier la refonte de la gamme, voire la cession pure et simple de sa marque Hummer, archétype du 4x4 de luxe et l'un des modèles les plus gourmands en carburant de la planète. Aucune décision n'a été précise à ce sujet, affirme encore selon le porte-parole. Toujours selon le Wall Street Journal, le constructeur automobile étudierait néanmoins la suppression d'une autre de ses marques.

Les Américains roulent moins en raison de la hausse du prix de l'essence
En avril 2008, les Américains ont parcouru au volant quelque 7,2 milliards de km de moins qu'il y a un an, soit la plus faible distance parcourue sur les autoroutes américaines depuis 2003, selon un rapport publié jeudi. D'après les premières informations des agences des autoroutes d'Etat, les Américains ont parcouru 396 milliards de km en avril 2008, soit une baisse de 1,8% dans tous leurs déplacements routiers, selon un rapport mensuel de l'Administration fédérale des autoroutes (FHA). Selon un rapport du Service de recherche du Congrès publié en avril 2004, le prix moyen du gallon d'essence (3,78 litres) aux Etats-Unis était de 1,74 dollar (1,12 euro) à l'été 2003. Il a été multiplié par 3,5 pour atteindre actuellement plus de 4 dollars (2,58 euros). En Californie, un nombre record d'habitants se tourne désormais vers les transports publics en raison de la hausse du prix du carburant, ont indiqué les autorités locales. Le trafic routier dans cet Etat de l'ouest américain a chuté de 1,5% ou de 1,6 milliard de km, selon les autorités du transport californien. En revanche, les services ferroviaires Metrolink du sud de la Californie ont fait état d'un chiffre record de 50.000 personnes à bord de ses trains mardi, soit une augmentation de 15,6% par rapport au même jour de l'an dernier.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.