Les chiffres divergent sur la saison estivale

Le Secrétariat au Tourisme estime que l'activité a été stable cet été". Le cabinet spécialisé Protourisme rétorque qu'elle a au contraire nettement baissé.

Le cabinet spécialisé Protourisme a "confirmé" lundi une baisse de "près de 3%" des nuitées dans les hébergements touristiques en juillet-août, alors que le secrétariat d'Etat au Tourisme a publié un bilan faisant état d'une "stabilité" (-0,7% à +0,5%).

Protourisme a recensé une "baisse d'au moins 2% en hôtellerie et résidences de tourisme, de 5% des meublés locatifs, de 3% des villages de vacances et d'une baisse de 2% de l'hôtellerie de plein air", a déclaré son gérant Didier Arino à l'AFP.

Cette moyenne masque cependant des "disparités importantes avec une hausse de 2% des hébergements les plus qualitatifs et une baisse de 5% des hébergements sans service et au confort insuffisant", a-t-il relevé.

Il réagissait ainsi aux propos du secrétaire d'Etat au Tourisme, Hervé Novelli, qui avait tenu à "mettre un peu d'ordre dans cette cacophonie" créée selon lui par la publication de bilans plutôt pessimistes émanant de "tel ou tel cabinet", sans citer directement Protourisme.

Protourisme "regrette le manque de coordination des services du secrétariat d'Etat au Tourisme qui annonce des chiffres en contradiction avec les analyses de ses propres structures" comme Odit France.

Selon la troisième vague de l'enquête conjoncturelle d'Odit France citée par Protourisme, "l'année 2008 est celle qui est, de 2003 à 2008, la moins souvent citée comme meilleure année touristique" par les offices de tourisme, avec 5% des réponses. Avec 15%, l'année 2007 arrive "en avant-dernier rang".

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.