MasterCard profite de la plus grande utilisation des cartes de crédit

 |   |  247  mots
Le deuxième plus grand fournisseur de cartes de crédit affiche une croissance de son résultat net de 304,2 millions de dollars (204,4 millions d'euros) au quatrième trimestre 2007. Dans un contexte difficile d'augmentation des défauts de paiement, MasterCard tire son épingle du jeu grâce à sa spécialisation.

MasterCard doit se féliciter de ne pas s'être diversifié dans le crédit à la consommation pour ses porteurs de cartes. Certains de ces concurrents qui ont fait ce choix, comme American Express, sont aujourd'hui confrontés à l'envolée des défauts de paiement des emprunteurs, ce qui pénalise leurs résultats. Au contraire, MasterCard, deuxième opérateur américain de cartes de débit et crédit, enregistre une forte croissance de ses profits et de son activité. Son résultat net grimpe à 304 millions de dollars au quatrième trimestre (204,4 millions d'euros) contre 40,9 millions de dollars en 2006 et son chiffre d'affaires à 1,07 milliard de dollars en hausse de 27,8%. Pour l'ensemble de l'année 2007, le résultat net s'élève à 1,09 milliard de dollars contre seulement 50,2 millions en 2006. Et le chiffre d'affaires s'établit à 4,1 milliards en progression de 22,3%.

"Ces résultats reflètent la force du modèle économique mondial de MasterCard", estime Robert W. Selander, le président directeur général de MasterCard. "Nous continuons à bénéficier de la demande mondiale en paiements électroniques, de la performance des régions à forte croissance comme l'Asie du Sud, le Moyen Orient, l'Afrique et l'Amérique latine", ajoute-t-il. Même sur son marché domestique, les perspectives de développement sont élevées. Selon une étude de Nilson Report of Oxnard en Californie, les achats avec des cartes de débit ou de crédit devraient atteindre 55% des transactions dans l'ensemble des Etats-Unis d'ici 2011 contre 40% en 2005.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :