Vinci résiste grâce à la hausse des prix autoroutiers

Le titre du groupe de BTP bénéficie de la hausse des tarifs de péages de ses filiales autoroutières, ainsi que de la perspective de quelques gros contrats.

1 mn

Bien orientée ces derniers temps, l'action Vinci a encore progressé de 0,62% à 45,43 euros ce mercredi à la Bourse de Paris dans un marché pourtant clairement baissier. A l'origine de cet intérêt, on trouve l'annonce de l'augmentation du tarif des péages de sa filiale Autoroutes du Sud de la France le 1er février prochain. Cette augmentation sera en moyenne de 2,45% pour les véhicules légers et de 2,81% sur les poids lourds. Lundi, une autre filiale autoroutière de Vinci, Cofiroute, avait annoncé une hausse de ses prix au 1er février: +1,94% pour les véhicules légers en moyenne et +3,4% pour les véhicules lourds.

L'actualité de Vinci est particulièrement chargée ces derniers temps puisque parallèlement à cette annonce tarifaire, le groupe a annoncé qu'il démarrait la construction d'un terminal de regazéification dans le port de Rotterdam via ses deux filiales Vinci Construction Grands Projets et Entrepose Contracting. Le projet, estimé à 800 millions d'euros, devra s'achever en septembre 2011.

Hier, on apprenait que le consortium formé par Vinci et le suédois Sanska faisait partie des derniers prétendants retenus par le gouvernement slovaque pour la construction d'une autoroute de 75 kilomètres entre Bratislava et Kosice. Enfin, lundi, le groupe français était "pressenti", de son aveu même, pour emporter la concession d'un projet autoroutier à Chypre pour une valeur de 470 millions d'euros.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.