Le titre GM au plus bas depuis un demi-siècle

General Motors a connu une séance noire hier jeudi à Wall Street. Goldman Sachs conseille de vendre la valeur. Le secteur est l'objet de rumeurs de fusions, de crise de liquidités et de dépôt de bilan.

1 mn

Le titre GM (General Motors) a plongé hier soir à Wall Street de 11% soit 1,38 dollar, tombant à 11,43 dollars. C'est son plus important recul depuis mars 2005 et son plus bas niveau depuis 53 ans. Il a été causé par une brutale dégradation de l'action par la grande banque d'affaires Goldman Sachs qui conseille de la vendre. Le titre Ford a également baissé de quelque 4%

Business Week a révélé que des discussions avaient eu lieu entre les deux directions de GM et de Ford pour étudier une éventuelle fusion. Sans projet de concrétisation pour l'instant.

Selon une note de l'agence de notation Fitch IBCA, GM et Chrysler (racheté à l'allemand Daimler par le fonds américain Cerberus) pourraient devoir faire face à une poursuite du plongeon de leurs ventes aux Etats-Unis.

Le patron de General Motors a réagi hier au plongeon du titre et au conseil négatif de Goldman Sachs en souligant que son groupe disposait de liquidités suffisantes pour résister jusqu'à la fin de l'année. De son côté, Chrysler a même dû démentir hier devoir faire face à une menace de dépôt de bilan.

Les craintes boursières sur le secteur ont en tout cas comme conséquence d'accroître le différentiel de taux des obligations émises par ces groupes automobiles (par rapport aux obligations d'Etat) ce qui augmente sensiblement leur coût de financement et donc leurs frais financiers.

A noter que d'autres acteurs du secteur sont touchés par le mouvement, notamment le fabricant de sièges Lear Corp. L'équipmentier auto a vu son titre plonger jeudi soir au plus bas depuis six ans.

1 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.