Cinq dirigeants de Renault pourraient entrer au conseil d'administration du russe Avtovaz

 |  | 142 mots
Lecture 1 min.
Il s'agirait de Carlos Ghosn et de quatre autres dirigeants qui l'ont accompagné par le passé dans le sauvetage de Nissan. Renault doit prendre le contrôle d'un quart du capital du constructeur russe.

Cinq dirigeants de Renault, dont Carlos Ghosn, pourraient entrer au conseil d'administration du constructeur automobile Avtovaz, indique ce mercredi 13 février le quotidien russe des affaires Vedomosti. Ce serait logique: l'accord final de l'acquisition d'un quart du capital du Russe par le Français doit être signé avant la fin février.

Les quatre dirigeants choisis seraient ceux qui ont accompagné Carlos Ghosn lorsqu'il a pris la direction de Nissan au Japon, souligne Vedomosti. Leur nomination devra être confirmée avant la fin de l'année, lors de l'assemblée générale du groupe russe.

"L'idée, c'est que tous les postes liés à la technologie et à la réduction des coûts tant au sein du conseil que dans l'équipe de direction d'Avtovaz pourront être cédés à Renault", indique une source proche d'Avtovaz citée par le journal.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :