786 millions de recettes publicitaires pour France Télévisions en 2007

 |   |  267  mots
Le groupe audiovisuel public France Televisions vient d'annoncer dans un communiqué envoyé ce jeudi avoir généré 786 millions de recettes publicitaires (hors Internet). Ces revenus reculent de 1,2% sur un an.

786 millions d'euros. C'est le montant dont devra se passer le groupe France Television si le projet de Nicolas Sarkozy de supprimer la publicité aboutit. C'est dire si ce chiffre était attendu. France Télévisions Publicité indique dans son communiqué envoyé ce jeudi que les recettes publicitaires du groupe (hors Internet) affichent un recul de 1,2% par rapport à l'année précédente.

C'est sur France 2 que la publicité a reculé, le repli atteignant même 3,4%. Sinon, toutes les autres antennes du groupe (France 3, 4 et 5, France Ô et RFO) progressent.

Sur TF1, la publicité a assuré 1,72 milliard d'euros de recettes en 2007, soit une très légère hausse de 0,6%. Pour la chaîne M6 (hors thématiques), le montant s'élève à 676 millions d'euros, soit 4% de mieux qu'en 2006.

Cette annonce intervient le lendemain du coup d'envoi de la commission dirigée par Jean-François Copé pour "une nouvelle télévision publique" sans publicité. Celle-ci composée de seize parlementaires et dix-sept professionnels. Une bataille s'annonce sur son mode de financement. Les professionnels, reconnaît Jean-François Copé, sont en général favorables à une augmentation de la redevance (actuellement de 116 euros/an), ainsi que certains syndicats de l'audiovisuel public. Les parlementaires, au nom de leurs électeurs, y sont plutôt hostiles.

Les autres pistes suggérées par le gouvernement (nouvelles taxes imposées aux opérateurs de télécommunications ou aux fournisseurs d'accès Internet) sont critiquées par les industriels concernés. Selon Martin Bouygues, PDG du groupe diversifié, actionnaire de TF1, "la France est déjà le pays le plus taxé du monde".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :