Bruxelles suspecte un cartel dans le secteur des tuyaux pétroliers

Un an après avoir mené des perquisitions, la Commission européenne indique avoir envoyé des lettres de griefs à plusieurs groupes.

La Commission européenne indique qu'elle soupçonne l'existence d'un cartel dans les tuyaux pétroliers (ceux qui servent à charger et décharger les navires) sans indiquer quels sont les sociétés mises en cause. Bruxelles indique simplement avoir envoyé des lettres de griefs à "plusieurs groupes".

En mai 2007, la Commission européenne avait diligenté des perquisitions en France, en Italie et au Royaume-Uni dans les locaux de plusieurs entreprises, soupçonnées de s'être entendues pour fixer les prix de ces tuyaux.

Bruxelles avait alors précisé que cette procédure était menée en coordination avec les autorités américaines de la concurrence car de part et d'autre de l'Atlantique, les autorités soupçonnent l'existence d'un cartel international.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.