BP profite de l'envolée de cours du pétrole au premier trimestre

Le bénéfice net part du groupe s'est envolé de 63,4% sur les trois premiers mois de 2008, malgré une production stable. Le géant pétrolier profite en fait de la flambée des cours de l'or noir.

Malgré une production stable, le groupe pétrolier britannique BP profite de l'envolée des cours du pétrole. Il a publié ce mardi un bénéfice net part du groupe en progression de 63,4% à 7,619 milliards de dollars au premier trimestre, tandis que de son côté, la production est restée stable à 3,913 millions de barils équivalent pétrole par jour.

Hors effets de stocks, le bénéfice ressort à 6,588 milliards de dollars, soit une hausse de 48%. C'est largement supérieur aux attentes des analystes qui attendaient un résultat compris entre 4,795 et 5,770 milliards, avec un consensus à 5,265 milliards.

Le bénéfice comprend un gain non opérationnel de 96 millions de dollars contre un gain non opérationnel de 370 millions de dollars au premier trimestre 2007.

Les dépenses en capital, hors acquisitions, ont atteint 7,1 milliards de dollars, et neuf milliards avec les acquisitions. Hors acquisitions, et hors accord de collaboration récent avec le Canadien Husky, ces dépenses devraient atteindre 21 à 22 milliards de dollars cette année, prévoit BP.

En pleine restructuration, afin de simplifier sa structure et de réduire ses coûts, le groupe pétrolier reconnait toutefois que ses résultats du premier trimestre ne représente pas nécessairement un retour en forme. "Toutes les activités de marché ont joué en notre faveur sur ce trimestre", explique ainsi un porte-parole du groupe, précisant que "cela a probablement contribué à 400 millions de dollars supplémentaires sur les résultats normalement attendus sur cette période".

Par ailleurs, BP a indiqué qu'il aurait encore besoin d'au moins 24 heures pour remettre en marche le pipeline de Grangemouth (Ecosse), dont l'activité est interrompue depuis ce week end en raison de la grève qui a touché une raffinerie voisine. Ce pipeline permet de fournir 40% des approvisionnements britanniques.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.