Hausse du chômage en France en mai

Le nombre de demandeurs d'emploi a repassé la barre de 1,9 million en mai. Il a progressé de 0,3%.

2 mn

Le nombre de demandeurs d'un emploi à plein temps et à durée indéterminée a augmenté de 0,3% au mois de mai (+5.400 personnes) en France à 1.902.000 personnes, selon les données détaillées communiquées jeudi par le ministère de l'Economie, des Finances et de l'Emploi (Minefe).

Sur un an, le nombre de chômeurs de catégorie 1 a baissé de 4,3%. Les chiffres publiés par le Minefe prennent en compte les personnes à la recherche d'un emploi à plein temps et à durée indéterminée dont l'activité réduite a été inférieure à 78 heures dans le mois.

Le nombre de demandeurs d'emploi de catégorie 1 avait diminué de 0,4% (-8.400 personnes) en avril effaçant la hausse de même ampleur du mois précédent qui venait après un recul de 0,7% en février (-13.700 personnes) compensant une hausse d'ampleur équivalente (+13.200 personnes) en janvier.

Le nombre de demandeurs d'emploi des catégories 1 à 6 a quant à lui diminué de 0,8% en mai pour s'établir à 2.343.200 personnes, son recul sur un an ressortant à 4,1%.
"Christine Lagarde prend note de cette stabilisation globale du nombre de chômeurs alors que l'environnement économique international reste difficile et dominé par un prix du pétrole durablement élevé", lit-on dans un communiqué du ministère.

"Christine Lagarde et Laurent Wauquiez, secrétaire d'Etat chargé de l'Emploi, poursuivent les grands chantiers de la réforme du marché de l'emploi", poursuit le texte en citant le plan pour les seniors, le durcissement des sanctions contre les chômeurs et la future réforme de la formation professionnelle.

Les chiffres de l'emploi publiés mensuellement ne comprennent pas d'indication du taux de chômage au sens du BIT qui est publié par l'Insee sur une base trimestrielle.
L'Insee a ainsi fait état d'un taux de chômage à 7,5% de la population active (7,2% pour la France métropolitaine), au plus bas depuis 25 ans, au titre du premier trimestre 2008.
Depuis le début de cette année, le nombre de demandeurs d'emploi de catégorie 1 s'est stabilisé autour de 1,9 million de personnes.

Dans la dernière note de conjoncture qu'il a publié la semaine dernière, l'Institut national de la statistique et des études économiques, table sur un ralentissement des créations d'emploi et de la baisse du chômage en 2008.

Après une année 2007 faste, qui avait vu 380.000 créations d'emplois dans l'ensemble de l'économie dont 352.000 dans les secteurs concurrentiels, l'Insee anticipe pour 2008 quelque 200.000 postes créés, dont 193.000 dans les secteurs concurrentiels. Le taux de chômage, de 7,2% au premier trimestre, au plus bas depuis 25 ans, se stabiliserait autour de 7,1% en fin d'année.

L'Unedic estime aussi que le ralentissement de la croissance attendu en 2008 réduira le nombre des créations d'emplois en France, à un peu moins de 120.000, même si le chômage continuera de baisser grâce à l'évolution démographique.

Le régime d'assurance chômage anticipe 119.000 créations nettes d'emploi cette année contre 322.000 en 2007 et 241.000 en 2006, selon des prévisions publiées mardi.

2 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.