France : le nombre de demandeurs d'emploi se stabilise en juillet

 |   |  367  mots
Fin juillet, le nombre de demandeurs d'emploi inscrits en catégorie 1 a légèrement augmenté, de 0,1%. A Bercy, on estime que cette "stabilisation" dénote une bonne résistance du marché du travail français dans le contexte économique international actuel

La baisse du chômage amorcée depuis 2005 marque une pause en 2008. Fin Juillet, le nombre de demandeurs d'emploi inscrits en catégorie 1 (personnes immédiatement disponibles cherchant un emploi à temps plein) a augmenté de 0,1% (soit 2.100 personnes) pour s'établir à 1.908.300. Sur un an, le nombre de demandeurs d'emploi de catégorie 1 baisse de 2,6%.

Le nombre de chômeurs de moins de 25 ans est, lui, en baisse de 0,3%. Sur un an, il décroît de 0,7%. Et le nombre de demandeurs d'emploi de catégorie 1 à 6 progresse de 0,7% au mois de juillet .

Un résultat jugé cependant "encourageant" par Bercy qui met en avant la bonne résistance du marché du travail compte tenu du ralentissement économique.

Pour connaître avec certitude la situation, il faudra attendre le 4 septembre la publication par l'INSEE du taux de chômage pour le deuxième trimestre. Au premier trimestre, le chômage s'élevait à 7,2% en baisse de 0,2 point par rapport au trimestre précédent.

Par ailleurs, le taux de progression des offres d'emploi s'est maintenu au deuxième trimestre 2008 à 0,7%. Les entreprises ont confié 995.200 recrutements à l'agence soit 6.700 opportunités d'emploi de plus que l'an dernier à la même période. Parmi les offres d'emploi, les contrats à durée indéterminée connaissent au deuxième trimestre un taux de progression de 11% contre 0,7% pour l'ensemble des autres types de contrat.

Les secteurs porteurs sont le secteur de la distribution et de la vente (7.900 opportunités d'emploi proposées), derrière vient se placer le secteur de l'hôtellerie/restauration avec 5.400 postes, les services à la personne (5.000 offres), la santé (2.600 emplois proposés) et les arts et spectacles (2.300 opportunités).

Le secteur de l'agriculture et de la pêche offre 12.700 emplois de moins que le trimestre précédent. Le transport et la logistique se révèle également être un secteur peu porteur avec
3.700 offres d'emplois en moins.

Les propositions d'emplois qualifiés sont plus nombreuses qu'au trimestre précédent notamment à l'endroit des techniciens (68.000 offres, bond de 8%), des agents de maîtrise et des cadres 51.8100 offres soit un saut de 4,8%.

Les offres en direction des employés progressent de 2,7% alors que pour les manoeuvres, ce sont 6,5% d'emplois de plus qui sont proposés.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :