Merck en perte au quatrième trimestre 2007 à cause du Vioxx

 |   |  376  mots
Merck a accusé une perte nette de 1,6 milliard de dollars sur le quatrième trimestre 2007, illustrant une charge exceptionnelle de 4,85 milliards de dollars liée au règlement des plaintes sur son anti-inflammatoire Vioxx. Il confirme cependant son estimation de bénéfice par action 2008, avant éléments exceptionnels.

L'anti-inflammatoire Vioxx pèse sur les bénéfices du groupe pharmaceutique américain Merck. Ce dernier a ainsi publié un bénéfice net annuel de 3,27 milliards de dollars, en baisse par rapport à l'année précédente (4,4 milliards de dollars). Surtout, sur le quatrième trimestre, Merck a accusé une perte nette de 1,6 milliard de dollars, illustrant une charge exceptionnelle de 4,85 milliards de dollars liée au règlement des plaintes sur son anti-inflammatoire Vioxx.

Le groupe a aussi dû passer des charges de restructuration de 810 millions de dollars en 2007, dont 274 millions au quatrième trimestre, ainsi qu'une charge de 671 millions sur les trois derniers mois de l'année pour le règlement d'une enquête des autorités américaines sur certaines pratiques marketing remontant à 2002.

Avant éléments exceptionnels, Merck a toutefois annoncé un résultat par action de 3,20 dollars au titre de l'exercice 2007. Sur le quatrième trimestre, le bénéfice par action s'est établi à 0,80 dollar, avant éléments exceptionnels. Le chiffre d'affaires a pour sa part atteint 24,2 milliards de dollars sur l'ensemble de l'exercice, en hausse de 7% sur un an. Sur le quatrième trimestre, le chiffre d'affaires s'est établi à 6,2 milliards de dollars, en hausse de 3% par rapport à l'année précédente.

"Notre performance en 2007 a prouvé que notre modèle centré sur le consommateur, que nous avons mis en place il y a deux ans, fonctionne", souligne le groupe dans son communiqué. Merck insiste sur son "solide portefeuille de produits", et sur la qualité de son pipeline de nouveaux médicaments.

Sur l'année 2008, Merck prévoit un bénéfice par action compris entre 3,28 et 3,38 dollars, avant éléments exceptionnels. Si ces chiffres sont conformes aux prévisions initiales, Merck a toutefois abaissé ses attentes de bénéfice par action incluant les éléments exceptionnels à 3,80-4,00 dollars (contre 3,96-4,06 dollars prévus jusqu'ici) en raison d'une charge supplémentaire de restructurations estimées entre 100 et 300 millions de dollars pour 2008.

Reste que le groupe met en avant ses ressources et attend les premiers fruits de l'accord de distribution de ses produits qu'il a conclu avec AstraZeneca, dès le premier semestre 2008. "Le gain minimum attendu est compris entre 2,1 et 2,3 milliards de dollars", explique Merck dans son communiqué.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :