Eric Woerth promet que le gouvernement n'augmentera pas les impôts

 |   |  248  mots
Le ministre du budget estime qu'il y a d'autres façons de financer la sécurité sociale.

Le ministre du Budget, Eric Woerth, a réaffirmé ce mercredi que le gouvernement n'augmenterait pas les impôts, ni la CSG (contribution sociale généralisée), estimant qu'il y avait "d'autres façons" de financer la Sécurité sociale."Nous n'augmenterons pas les impôts (...) nous n'augmenterons pas la CSG, nous n'augmenterons pas la TVA", a déclaré le ministre à la télévision Public-Sénat.

Interrogé sur une éventuelle hausse des cotisations sociales pour financer la Sécurité sociale ou les retraites, M. Woerth a estimé qu'il y avait "d'autres façons de faire que d'augmenter la CRDS (contribution au remboursement de la dette sociale, ndlr)"."Il y a une dette de la Sécurité sociale" qui résulte à la fois de la "consommation" des retraites et de prestations sociales et "il n'y a pas assez de recettes", a-t-il expliqué.

"Il y a une partie de cette dette qui est dans la CRDS et une partie gérée dans l'organisme banquier de la Sécurité sociale, l'Acoss (Agence centrale des organismes de sécurité sociale). Il faudra à un moment donné que ça rejoigne l'ensemble de la dette sociale ou que ça aille ailleurs", a-t-il dit, sans plus de précision.Le ministre du Budget a également affirmé que le gouvernement n'avait "pas la volonté de supprimer l'ISF (impôt de solidarité sur la fortune)" à l'occasion de la Revue générale des prélèvements obligatoires (RGPO) qui doit bientôt débuter à Bercy

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :