Citigroup amplifierait le nombre de ses suppressions d'emplois

La première banque des Etats-Unis prévoierait de supprimer 2.000 emplois supplémentaires d'ici la fin du mois dans ses activités de trading et de banque d'investissement. En janvier, 4.200 postes avaient été déjà supprimés chez Citigroup.

1 mn

La facture sociale chez les banques victimes de la crise financière s'alourdit. Citigroup prévoit de supprimer 2.000 emplois supplémentaires d'ici la fin du mois dans ses activités de trading et de banque d'investissement, croit savoir jeudi le New York Times, qui cite des sources proches du dossier.
La première banque des Etats-Unis avait annoncé en janvier la suppression de 4.200 postes, essentiellement dans la banque d'investissement. Selon le Times, les nouvelles réductions porteront à 6.000 le nombre des postes supprimés, soit 10% environ des effectifs totaux du groupe bancaire.

Le journal précise que la plupart des suppressions d'emplois concerneront les bureaux de Citigroup à New York et Londres, mais que d'autres pays en Europe et en Asie pourraient être touchés. Cette nouvelle "charrette" vient confirmer encore un peu plus les difficultés rencontrées par les établissements bancaires depuis la crise des "subprime" qui a débuté en juillet 2007. Selon les chiffres du cabinet spécialisé Challenger, Gray & Christmas, les entreprises américaines de services financiers ont annoncé la suppression de plus de 22.000 postes depuis le début de l'année, dont plus de 15.000 en janvier, contre 4.000 un an plus tôt.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.