Candover veut lever 5 milliards d'euros

Le fonds d'investissement d'origine britannique, Candover, se lance dans la levée d'un nouveau véhicule dédié au LBO (reprise d'entreprise avec effet de levier), d'un montant de 5 milliards d'euros, selon Bloomberg. Cette levée fait suite au précédent fonds de Candover, qui remonte à 2005 (3,5 milliards d'euros).

2 mn

Après deux années de levées record dans le monde, 502 milliards de dollars l'an dernier après 516 milliards en 2006, Candover lance son projet alors que d'autres grands fonds paneuropéens sont déjà en course: PAI (environ 7 milliards d'euros attendus), KKR Europe (5 milliards d'euros), Apax (10 milliards d'euros), Carlyle (5,5 milliards) ou encore CVC (une dizaine de milliards d'euros). Selon Private Equity Intelligence, il existe aujourd'hui en Europe 60 fonds de LBO en cours de levée avec un objectif de 60 milliards de dollars.

Reste à savoir si Candover bouclera son fonds facilement en cette période particulière pour le monde financier. Selon Bloomberg, Candover prévoit de clôturer le fonds à la fin du premier semestre. Paradoxalement, les levées, si elles sont plus difficiles aujourd'hui, restent soutenues. Car les investisseurs sont encore gorgés de liquidités qu'ils doivent investir. Le private equity offrant, sur une longue période, des rendements historiquement supérieurs à ceux des marchés boursiers, il représente pour les investisseurs institutionnels une allocation d'actif intéressante.

Certes, l'ensemble des acteurs s'attend désormais à une baisse des rendements dans les LBO, conséquence de l'évolution du marché de la dette. Depuis la crise des subprimes, la liquidité apportée par les investisseurs traditionnels de ce segment, CDO (collateralized debt obligation) et les hedge fund s'est brutalement asséchée; par ailleurs, les banques sont totalement réticences à financer des montages avec un très fort effet de levier, une rémunération minime, et des conditions beaucoup plus favorables pour les emprunteurs que les prêteurs. Avec le retournement du marché, les grandes opérations de LBO ont déserté le marché et même les transactions de taille moyenne se bouclent de plus en plus difficilement. Si l'on peut s'interroger sur l'opportunité de lever un fonds de grand LBO aujourd'hui, il faut aussi avoir à l'esprit que c'est peut être maintenant que peuvent se faire les bonnes affaires, la baisse des valorisations entraînant de nouvelles opportunités d'investissement.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.