Raymond Soubie pour "améliorer l'emploi des seniors" avant de relever l'âge légal de la retraite

 |   |  286  mots
Le conseiller social de Nicolas Sarkozy embraye sur les déclaration du ministre du Travail. Les deux responsables répondent au Medef qui, lui, souhaite que soit repoussé l'âge légal de la retraite.

Raymond Soubie estime qu'avant d'envisager de relever l'âge légal de départ à la retraite au-delà de 60 ans, comme le souhaite le Medef, il faut d'abord "améliorer l'emploi des seniors". Le conseiller social de Nicolas Sarkozy s'exprimait sur i-Télé, ce vendredi 15 février.

"Il y a trois moyens", pour faire face à l'allongement de la durée de la vie, explique Raymond Soubie sur i-Télé : "le premier, c'est de baisser le niveau des retraites, c'est difficile. Le second, c'est d'augmenter les prélèvements obligatoires sur les actifs, ce n'est pas simple à cause du pouvoir d'achat. Le troisième, c'est de travailler plus longtemps". "C'est cette troisième voie qu'ont choisi la quasi-totalité des pays d'Europe et on s'oriente en France depuis 2003 dans cette voie progressivement", souligne Raymond Soubie.

"Simplement, et les syndicats ont raison de le dire, nous avons un taux d'emploi des seniors très faible", relève le conseiller social de l'Elysée. Il faut donc trouver "comment améliorer l'emploi des seniors de telle manière qu'il y ait la possibilité de travailler plus longtemps", souligne-t-il.

Le conseiller social de l'Elysée enfonce le clou planté par Xavier Bertrand. Dans une interview aux Echos du 14 février, le ministre du Travail assenait: "le véritable enjeu, c'est que l'âge réel de départ des salariés atteigne 60 ans", insiste Xavier Bertrand. Le ministre souligne que les salariés partent en moyenne à la retraite avant 59 ans, via les préretraites maison.

Les deux responsables répondent à Laurence Parisot. La présidente du Medef déclarait en effet, dans une interview à La Tribune (08/02/08), que "pour favoriser l'emploi des seniors, il faut repousser l'âge légal de la retraite".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :